Débits moyens sur Netflix : Free continue de chuter et tombe à 2,06 Mb/s

Au fond du trou, il creuse encore 172
image dediée
Streaming

Mois après mois, Free enchaine les mauvais scores en ce qui concerne les débits moyens relevés par Netflix. En février, il est question de 2,06 Mb/s seulement, ce qui place l'opérateur en avant-dernière position sur l'Europe.

Ce mois-ci, les débits moyens enregistrés par Netflix sont en baisse chez tous les fournisseurs d'accès à Internet en France. Cela fait maintenant plus d'un an que Free est toujours en dernière position, mais les différences s'accentuent depuis l'été 2016.

Free n'en finit plus de chuter, l'écart avec les autres FAI se creuse

En août 2016 il était en effet question de 2,87 Mb/s, contre 2,06 Mb/s seulement pour le mois de février (0,10 Mb/s de moins par rapport à janvier 2017). La différence est d'autant plus importante que l'avant-dernier du classement (SFR xDSL et fibre) est à 3,14 Mb/s, soit quasiment 50 % de plus que Free. Pour rappel, la plateforme de streaming recommande un débit de 3 Mb/s pour une qualité SD, ce qui est donc largement plus que la moyenne de Free.

Le trio de tête est toujours le même depuis plusieurs mois : SFR THD (fibre et câble) sur la première marche du podium, Bouygues Telecom sur la seconde et enfin Orange sur le troisième :

Netflix février 2017 FAI

Au niveau européen, Free n'est plus dernier, mais avant-dernier puisque le FAI Telefonica - Movistar a également perdu des plumes en l'espace d'un mois et descend à 1,86 Mb/s seulement. Avec 3,12 Mb/s de moyenne sur l'ensemble des fournisseurs d'accès à Internet, la France est en avant-dernière position, juste devant l'Espagne.

Pour la petite histoire, les opérateurs luxembourgeois et suisses avec la moyenne la plus basse sont au-dessus de SFR THD qui enregistre le meilleur score dans l'Hexagone.

Netflix recommande 3 Mb/s pour une qualité SD

Un indice de performance est une chose, la méthode de calcul en est une autre. En effet, Netflix se contente toujours d'expliquer qu'il s'agit de mesures effectuées aux heures de grande écoute, mais sans donner le moindre détail supplémentaire. Ni le nombre de clients par FAI, ni la répartition entre ceux qui disposent d'un forfait permettant de profiter au moins d'une qualité HD ne sont précisés.

De notre côté, nous avons contacté Free afin de savoir s'il avait une explication à nous fournir sur les indices de Netflix et la chute continue de ces derniers mois, sans réponse pour le moment. Comme toujours, n'hésitez pas à nous faire part de vos retours via les commentaires.

Publiée le 15/02/2017 à 09:50
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...