Twitter : nouvelles initiatives contre le harcèlement et les tweets de « mauvaise qualité »

Poubelle noire, sans recyclage 28
En bref
image dediée
Crédits : VladSt/iStock
Reseaux Sociaux
Vincent Hermann

Twitter avait annoncé en novembre dernier que des mesures avaient été prises pour combattre certains phénomènes, notamment le harcèlement. L’éditeur revient sur ce thème avec plusieurs nouveaux efforts actuellement déployés.

En novembre, Twitter prenait le taureau par les cornes et évoquait le problème du harcèlement, et plus globalement des « trolls ». De peur de crouler sous les plaintes et une montagne de tweets de qualité très moyenne, l’éditeur souhaitait faire des efforts. Il avait donc annoncé que la procédure de plainte était simplifiée, ainsi que plusieurs fonctionnalités, comme le blocage des notifications d’une conversation en particulier, ou celui de mots définis dans les paramètres.

Bloquer la création de comptes pour les utilisateurs suspendus

Mais la société veut aller plus loin. Elle annonce trois nouvelles mesures, qui viennent se greffer à ce qui a déjà été fait. D’une part, l’éditeur sera beaucoup plus vigilant sur les comptes créés à la chaine. Pas question de permettre à un utilisateur suspendu de recréer un compte dans la foulée et de continuer de ce qu’il faisait. Ce type de protection n’étant jamais absolues, il reste à voir quelle sera l'efficacité réelle de celle-ci.

D’autre part, un filtrage plus actif des résultats de recherche. Twitter veut ici faire en sorte que ces derniers ne soient pas pollués par des contenus potentiellement sensibles, ou publiés par des comptes qui ont été bloqués ou mis sous silence. L’entreprise l’assure : l’utilisateur aura toujours moyen de trouver ce qu’il cherche vraiment. Mais puisque l’onglet Explorer vient d’arriver, il serait effectivement dommage qu’il ne remplisse pas son rôle.

Les meilleures réponses dans les conversations

Enfin, Twitter a visiblement poli ses algorithmes afin de mieux détecter les réponses pouvant contenir, là encore, des contenus jugés sensibles ou de « mauvaise qualité ». L’idée est de n’afficher que des conversations intéressantes, mais avec la possibilité bien sûr de consulter quand même toutes les réponses. Une ligne apparaîtra en-dessous pour permettre en effet de dévoiler des tweets « moins intéressants ».

Ces changements sont en cours de déploiement et n’apparaîtront donc pas tout de suite chez les utilisateurs. Notez qu’encore une fois, ces améliorations ne concernent que les clients officiels de Twitter et qu’il y a peu de chances qu’ils soient répercutés sur l’API, interdisant de fait les applications tierces d’en profiter. 

Plusieurs responsables quittent l'entreprise

On notera qu’en marge de ces annonces, Twitter doit faire face actuellement à plusieurs départs. Renee Atwood, responsable des ressources humaines, a ainsi quitté l’entreprise pour « raisons personnelles », selon un porte-parole de Twitter à Engadget.

L’autre départ concernerait Jeffrey Siminoff, vice-président de la diversité et de l’inclusion, qui avait été engagé pour s’occuper d’un souci au sein de l’entreprise : la grande majorité des employés étaient des hommes blancs. Il reste cependant à confirmer ce départ, TechCrunch n’ayant cité pour l’instant que des sources proches. Cependant, un tweet publié hier soir par Siminoff semble renforcer la thèse d'un départ, là aussi pour raisons personnelles.


chargement
Chargement des commentaires...