LibreOffice Online est là, alors que la version 5.3 personnalise l'interface

À installer soi-même 127
En bref
image dediée
Crédits : Paulojose (CC BY-SA 3.0)
Applications
Vincent Hermann

LibreOffice 5.3 est maintenant disponible au téléchargement. Cette nouvelle version introduit notamment les changements apportés à l’interface, permettant à l’utilisateur de modifier le nombre et la disposition des barres d’outils. La mouture Online de la suite entre également en piste.

En décembre, la Document Foundation publiait la bêta de LibreOffice 5.3. On y trouvait une fonctionnalité intéressante, résultat d’un long travail de prise en compte des commentaires sur l’ergonomie de la suite bureautique libre. Plutôt que de chercher à tout intégrer – en particulier des demandes contraires – les développeurs proposent donc plusieurs modes d’interface qui doivent permettre de répondre à toutes les attentes.

Des barres d'outils personnalisables

Pour rappel, LibreOffice 5.3 propose trois modes d’affichage pour les barres d’outils. D’une part, un résumé des fonctions principales dans une seule petite barre, qui permet de libérer un maximum de place verticalement. D’autre part, une barre latérale complétant la première pour donner accès à de nombreux réglages en fonctions du contexte.

Enfin, des rubans à la manière d’Office, mais avec un fonctionnement différent : le contenu de la barre change en fonction du contexte. Notez cependant que ces trois modes sont optionnels, l’interface par défaut restant celle que l’on connait depuis pratiquement le début. En outre, ces modes sont toujours considérés comme expérimentaux et sont donc sujets à modification par la suite.

libreofficelibreoffice

De très nombreuses nouveautés

Autre changement d’importance : un nouveau moteur de rendu du texte. Il se veut beaucoup plus flexible, étant compatible avec un grand nombre de langages et de scripts. Il est multiplateforme, supporte OpenType et Graphite Layout et doit donc permettre un rendu des textes identiques quel que le soit le système où la suite est exécutée ;

LibreOffice 5.3 incorpore en outre un nouveau mode sans échec. Il permet de lancer les applications avec une interface par défaut, sans charger le moindre module complémentaire. On le trouve dans le menu Aide. La palette des couleurs est également révisée, les documents PDF peuvent être insérés sous forme d’images, les menus affichent les raccourcis clavier correspondants et la signature des PDF est supportée.

La liste complète des nouveautés peut être consultée depuis cette page.

Une mouture Online à installer sur un serveur

En plus de ces très nombreux ajouts, LibreOffice se dote d’une version Online. Cette solution ne peut pas être directement comparée à des équivalents comme ceux de Microsoft ou de Google. Il n’est pas question en effet d’exploiter des applications web disponibles en l’état, mais d’installer la suite sur un serveur pour la rendre disponible ensuite via un navigateur web, du moins une partie des fonctionnalités.

L’idée de la Document Foundation est de fournir aux structures qui le souhaitent une solution de travail collaboratif « basique » (de l’aveu même des développeurs). Pour l’instant, c’est surtout le composant Core de la suite est mise en avant, et l’équipe ajoute que cette solution est pensée pour s’intégrer à d’autres. Des instructions d'installation via un conteneur Docker sont disponibles, l’administrateur devant savoir gérer les certificats SSL.

La suite est disponible dans tous les cas pour toutes les plateformes habituelles, en 32 ou en 64 bits. Elle se récupère comme d’habitude depuis le site officiel.


chargement
Chargement des commentaires...