Billets d’avion : plusieurs sites épinglés par la DGCCRF, 15 000 € d’amende pour GoVoyages

Spécialistes du vol 55
En bref
image dediée
Crédits : Bet_Noire/iStock/ThinkStock
Loi
Xavier Berne

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient d’épingler une vingtaine de sites accusés d’avoir trompé leurs utilisateurs quant aux prix des billets d’avions qu’ils vendaient. GoVoyages a ainsi écopé d’une amende de 15 000 euros.

Au fil de leur enquête, menée en 2016, les agents de la répression des fraudes ont constaté chez plusieurs agences de voyage en ligne et compagnies aériennes différents manquements « plus ou moins importants ». Tous concernaient la manière dont les prix étaient affichés par ces professionnels.

« Dans certains cas, les pratiques consistaient à augmenter automatiquement le prix à payer au moment même du paiement, pendant que le numéro de carte de paiement est renseigné par le consommateur et sans que celui-ci n’en soit alerté », explique la DGCCRF dans un communiqué diffusé mardi 31 janvier.

Certains frais non inclus, rabais valides uniquement avec certaines CB...

Autre pratique présentée comme fréquente cette fois : la mise en avant de prix réduits, qui se révèlent en réalité inaccessibles à la plupart des internautes. « Ces prix sont en effet réservés aux seuls utilisateurs de certaines cartes de paiement, très peu répandues et inadaptées à ce type d’achat. Parfois inférieurs de plus de 50 % au prix réel supporté par la quasi-totalité des clients, ces prix annoncés trompent le consommateur et faussent les résultats des comparateurs et donc la concurrence », tacle Bercy.

Les autres infractions identifiées dans le cadre de cette enquête portaient notamment sur « des annonces de prix n’incluant pas tous les frais, et des informations trompeuses sur les droits auxquels les consommateurs peuvent prétendre en matière de remboursement des taxes d’aéroport ».

GoVoyages écope d’une amende, TravelGenio toujours sous le coup d’une injonction

Comme à son habitude, la DGCCRF ne donne pas le nom de toutes les sociétés mises en cause. Elle révèle toutefois que trois plateformes – « GoVoyages.fr », « Travelgenio.fr » et « Travel2be.fr » – « n’ont pas encore modifié leurs sites ou l’ont fait d’une manière qui ne levait pas les non-conformités ».

Résultat, la société SASU GO VOYAGES a écopé d’une amende de 15 000 euros pour inexécution d’une injonction en date du 23 octobre 2015, et par laquelle la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Paris lui ordonnait de « modifier l’affichage tarifaire des billets d’avions (« vols secs ») aux différentes étapes de la commande afin de délivrer une information au consommateur non constitutive d'une pratique commerciale trompeuse ».

Quant à la société TRAVELGENIO, qui exploite les deux autres sites, elle reste sous le coup d’une injonction de la DGCCRF (mais dont la date n’a pas été précisée). Bercy lui a demandé de revoir « l’information du consommateur sur le remboursement des taxes en cas d’absence d’embarquement par le passager », sa présentation des prestations optionnelles, et de mettre fin à « l’omission du poids du bagage inclus ». 

La plupart des sites coopèrent avec Bercy

Les pratiques mises en évidence par les agents de la répression des fraudes « s’apparentent à des pratiques commerciales trompeuses », souligne-t-on à Bercy – délit passible, en cas de poursuites judiciaires, d’une peine maximale de deux ans de prison et de 1,5 millions d’euros d’amende. Rappelons au passage que le nom de GoVoyages avait déjà été évoqué en 2015, lorsque la DGCCRF avait lancé des procédures contre plusieurs comparateurs de billets d’avion.

En creux, l’on comprend que les autres sites épinglés ont accepté de revoir leur politique d’affichage tarifaire. La DGCCRF indique en ce sens que certains « ont d’ores et déjà présenté de nouveaux modes d’affichages satisfaisants ».

Selon L'Echo touristique, GoVoyages s'apprêterait à former un recours devant le tribunal administratif.


chargement
Chargement des commentaires...