Edge : support confirmé de WebRTC et nouveautés prévues pour la Creators Update

Allo ? 30
En bref
image dediée
Navigateurs
Vincent Hermann

Microsoft a publié récemment un billet de blog pour résumer les nouveautés attendues dans Edge pour la future Creators Update de Windows 10. Elles sont nombreuses et, pour certaines, clairement importantes, à l’instar du support de WebRTC 1.0.

L’éditeur a toujours tout à prouver avec son navigateur Edge. Le successeur d’Internet Explorer ne manque pas de qualités techniques – notamment sur le terrain des performances – mais d’autres aspects comptent autant sinon davantage, notamment la compatibilité globale avec les sites web ainsi que les fonctionnalités. Son absence de gestion des extensions a ainsi souvent été pointée du doigt.

Mettre de côté des groupes d'onglets

La Creators Update, qui devrait en théorie arriver en avril, apportera tout un nouveau lot de fonctionnalités. À commencer par la gestion des onglets, qui s’enrichit d’ajouts parfois très intéressants, comme des vignettes de prévisualisation ou la possibilité de mettre de côté un ou plusieurs onglets.

Ce dernier point devrait rendre quelques services. On peut en effet se débarrasser d’un ou plusieurs onglets qui seront en fait rangés dans une section spéciale. L’idée est de permettre à l’utilisateur de faire place nette, tout en lui assurant qu’il pourra remettre la main sur les pages dont il s’était momentanément débarrassées. Une fonction pratique, à mi-chemin entre l’onglet restant ouvert et un système de favoris ou de gestionnaire de lien, comme Pocket ou Instapaper.

edge windows 10

WebVR, lecture des ebooks et paiements en ligne

Edge se dirige également vers la 3D et la réalité virtuelle et est l’un des premiers – avec Chrome – à implémenter l’API WebVR. Cette dernière permet pour rappel d’exploiter les casques de réalité virtuelle ou mixte en vue d’une exploitation dans un site ou une application web. On rappellera cependant que cette API n’est pas finalisée et qu’elle subira encore de nombreux travaux dans les mois qui viennent, ce qui vaut également pour Chrome ou n’importe quel autre navigateur.

Edge servira en outre de liseuse. Sur les dernières préversions de Windows 10 (programme Insider), le Store permet en effet d’acheter des ebooks. Edge est donc compatible avec les DRM utilisés par cette boutique, mais également avec les formats sans protection, comme les epub.

La Creators Update introduira également la gestion de l’API Payment Request, introduite sous forme de préversion dans Edge l’année dernière. Le support de ce standard se fera à travers le Wallet de Windows 10, qui stocke les informations bancaires. Il faudra bien sûr que les sites commerçants ou proposant un service payant soient compatibles avec ce système.

Extensions : de nouvelles possibilités pour les développeurs

Côté extensions, la nouvelle version du navigateur sera une étape importante. Elle ouvrira en effet 30 % d’API supplémentaires aux développeurs tiers, qui pourront donc faire appel à un plus grand nombre de fonctions, notamment la communication d’informations entre plusieurs PC, l’accès aux favoris ou encore des communications sécurisées avec d’autres applications. Microsoft a cependant tout intérêt à motiver les troupes, car les extensions pour Edge sont encore très peu nombreuses, même si quelques-uns parmi les plus importantes sont présentes, comme LastPass, Ghostery, Pinterest et Adblock Plus.

Microsoft indique que la Creators Update rendra Edge plus performant, plus sécurisé et plus économe en énergie. Des points classiques qui sont autant de pierres d’achoppement pour l’ensemble de la concurrence.

Surprise, WebRTC est finalement de la partie

Enfin, la préversion 15019 de Windows 10, qui introduisait notamment le Mode jeu, contenant une autre nouveauté dont l’éditeur n’a pas parlé tout de suite : Edge y supporte WebRTC 1.0, qui permet la communication audio et vidéo sans extension. Il faut rappeler à ce sujet que Microsoft avait choisi initialement de faire l’impasse sur cette technique, se concentrant tout de suite sur Object RTC, la version suivante du standard. Notez que ce support n'est toutefois pas complet, les data channels n'étant par exemple pas pris en charge.

Problème, de nombreux sites et projets ont suivi l’évolution de cette technologie et ont commencé à se servir de WebRTC. Il a donc été reproché à Microsoft d’avoir mis la charrue avant les bœufs. Souci réglé puisque la prochaine version d’Edge sera bien compatible avec WebRTC, via les codecs H.264/AVC et VP8. Ceux qui veulent en savoir plus sur ce support pourront consulter le billet dédié à cette confirmation.


chargement
Chargement des commentaires...