Netflix poursuit sa croissance et vise les 100 millions d'abonnés

Une ascension irrésistible 43
En bref
image dediée
Finances
Kevin Hottot

Le dernier trimestre de 2016 aura été des plus fructueux pour Netflix. Le géant de la SVOD a engrangé de nouveaux abonnés à une vitesse record, et compte bien poursuivre sur cette lancée au prochain trimestre. Mieux encore, les premiers bénéfices à l'étranger ne sont plus très loin.

Si l'on se fie aux résultats publiés pour son quatrième trimestre 2016, Netflix se porte plus que bien. Son chiffre d'affaires a atteint 2,477 milliards de dollars sur les trois derniers mois de l'année, soit une hausse de 35 % par rapport à la même période l'année dernière. Sur l'ensemble de l'année, le total s'établit à 8,830 milliards de dollars en 2016 contre 6,779 milliards en 2015, en progression de 30 %.

La barre des 100 millions d'abonnés se rapproche

Si le spécialiste de la SVOD enregistre une telle croissance, c'est parce que les clients se bousculent au portillon. Aux États-Unis, l'entreprise compte désormais 47,91 millions d'abonnés payants, soit 1,43 million de plus qu'au trimestre précédent, ou 4,51 millions de mieux sur un an. Au prochain trimestre, Netflix espère faire passer ce total à près de 50 millions.

À l'étranger, la croissance est encore plus rapide. De 36,80 millions d'abonnés payants au troisième trimestre, le service est passé à 41,19 millions d'abonnés payants sur le dernier quart de l'année, soit 4,39 millions de mieux. Au total, 89,09 millions d'utilisateurs payent pour accéder à Netflix, contre 83,28 millions trois mois plus tôt et 70,84 millions à la fin 2015. De quoi largement compenser le recul du nombre d'abonnés à son service de location de DVD.

Au prochain trimestre, Netflix estime être en mesure d'atteindre un total de 95,34 millions d'abonnés payants, en continuant de recruter à la fois sur son marché domestique et à l'international. En comptant les clients en période d'essai gratuit ou profitant de mois offerts, le chiffre devrait atteindre les 99 millions. La barre des 100 millions d’abonnés payants ne devrait pas être franchie dès le deuxième trimestre, cette période n’étant habituellement pas très propice aux recrutements pour l’entreprise.

Une affaire rentable, malgré l'explosion des coûts

Avec tous ces abonnés supplémentaires, Netflix reste bien sur rentable et affiche un bénéfice net de 66,7 millions de dollars au quatrième trimestre et de 186,6 millions sur l'ensemble de 2016, contre respectivement 43,1 millions au quatrième trimestre 2015 et 122,6 millions sur tout l'exercice 2015. 

Comme d'habitude, ce bénéfice est principalement dû aux abonnés américains, grâce auxquels Netflix a généré un bénéfice opérationnel de 536 millions de dollars au dernier trimestre, tandis qu'à l'étranger, des pertes de 67 millions de dollars étaient au programme.

Cela dit, la situation devrait changer lors du premier quart de 2017, puisque Netflix s'attend à ce que ses activités à l'étranger passent dans le vert et génèrent pour la première fois un bénéfice opérationnel. Il devrait être maigre, environ 16 millions de dollars, mais ce n'est qu'un premier pas. Lors des trimestres suivants, de nouvelles pertes devraient être au menu dans cette zone en raison de nouveaux investissements dans les contenus.

Sur le prochain trimestre, Netflix s'attend à des bénéfices plus copieux que d'habitude, avec un résultat net de 165 millions de dollars, presque autant que sur l'ensemble de 2016 donc. 

Le tout se passe dans un contexte où le géant de la SVOD doit investir massivement dans ses contenus pour attirer de nouveaux clients. En 2016, Netflix a déboursé 8,65 milliards de dollars pour garnir son catalogue, contre seulement 5,77 milliards l'an passé. Des montants qui sont heureusement rapidement amortis.

En bourse, les investisseurs ont l'air satisfaits de l'ensemble de ces annonces, puisque le cours de l'entreprise a rebondi de 7,9 % post-clôture. Netflix est ainsi valorisé à 61,3 milliards de dollars, soit environ 35 % de mieux qu'il y a un an.


chargement
Chargement des commentaires...