Le marché du PC a encore reculé en 2016, IDC pense un rebond possible en 2017

Gartner n'y croit pas du tout 71
En bref
image dediée
Crédits : thodonal/iStock/ThinkStock
Société
Par
le jeudi 12 janvier 2017 à 11:10
Kevin Hottot

Les fêtes de fin d'année n'auront une fois de plus pas permis au marché du PC de redécoller. Selon Gartner et IDC, il s'agit de la cinquième année de baisse consécutive pour ce marché.

Le couperet est tombé, les fabricants de PC ne sont toujours pas parvenus à inverser la courbe d'évolution des ventes d'ordinateurs personnels. Les deux principaux analystes sur la question, à savoir Gartner et IDC, estiment que le marché s'est encore contracté en 2016 avec une baisse comprise entre 5,7 et 6,2 % par rapport à 2015. Apple est d'ailleurs l'un des principaux perdants cette année.

Gartner n'attend pas d'amélioration en 2017

Selon Gartner, 72,611 millions d'ordinateurs personnels ont trouvé preneur au quatrième trimestre 2016, soit un recul de 3,7 % par rapport à la même période en 2015. Le trio de tête des fabricants reste inchangé. Lenovo est donc en tête avec 15,781 millions d'unités écoulées (+1,6 % sur un an), suivi de près par HP avec 14,808 millions d'ordinateurs vendus (+4,3 % sur un an) et Dell confortable troisième avec 10,723 millions de machines, en hausse de 5,4 % sur un an. 

Gartner Q4 16Gartner Q4 16

Sur l'ensemble de 2016, le classement ne varie pas d'un pouce, mais la baisse globale du marché atteint 6,2 %, avec un total de 267,717 millions de machines vendues. Tous les constructeurs (à l'exception de Dell) ont enregistré un recul de leurs ventes, les deux plus gros perdants étant Apple et Acer, qui ont tous deux vu leurs parts de marché se réduire.

Si l'on se focalise sur le seul marché européen, le recul est de 3,4 % au quatrième trimestre par rapport à l'an passé, ce malgré « de bonnes ventes lors du Black Friday en Europe de l'ouest, comme au Royaume-Uni et en France, spécifiquement sur les portables traditionnels, les ultramobiles, les hybrides et les PC pour joueurs ». 

Gartner estime enfin qu'il ne faut pas s'attendre à la moindre amélioration significative en 2017. Les analystes pensent en effet que malgré la progression des ventes de machines haut de gamme, portée par les « passionnés », de l'autre côté du spectre, les clients moins impliqués devraient continuer à rallonger le cycle de vie de leur PC, au profit de celui de leur smartphone.

Gartner Historique PC Q4 16

IDC caresse l'espoir d'un retour à la croissance

Pour IDC, les perspectives sont moins sombres. L'institut explique n'avoir mesuré qu'une baisse de 1,5 % au quatrième trimestre 2016 par rapport à l'an passé et que ce résultat s'inscrit dans une « tendance récente de stabilisation du marché ». Les analystes vont même plus loin en affirmant que « les résultats du dernier trimestre renforcent nos attentes d'une stabilisation du marché, voire d'une certaine forme de reprise ».

Sur le quatrième trimestre, IDC a en effet noté des niveaux de croissance élevés pour HP et Dell, avec respectivement 6,6 et 8,2 % de progression annuelle. ASUS serait par contre le plus gros perdant du trimestre, avec des ventes plongeant de 11,3 %. Apple de son côté aurait stabilisé sa part de marché à 7,5 %, tout en passant devant le géant taiwanais.

IDC Q4 2016IDC Q4 2016

Sur l'ensemble de 2016, IDC mesure tout de même un recul de 5,7 % des ventes d'ordinateurs, avec des évolutions similaires à celles remontées par Gartner pour chaque constructeur, à l'exception de Lenovo. Si Gartner notait une hausse de 1,6 % pour le géant chinois, IDC retient plutôt une baisse de 3 %.


chargement
Chargement des commentaires...