Instagram : les Stories bientôt accompagnées de publicités

Publicité partout, contenu nulle part 9
En bref
image dediée
Reseaux Sociaux
Kevin Hottot

Après Facebook, Instagram, l'une des filiales du réseau social de Mark Zuckerberg, veut également s'essayer à la publicité vidéo. Pour l'heure seuls 30 annonceurs sont concernés, mais l'entreprise pourrait étendre ce format à ses 500 000 clients très prochainement.

Le début de l'année 2017 aura été marqué chez Facebook par une certaine appétence pour les formats publicitaires liés à la vidéo. Hier, nous avons appris que le réseau social veut glisser des bannières publicitaires au milieu de la lecture de certaines vidéos et un partage des revenus avec les fournisseurs de contenu. Aujourd'hui, c'est au tour de sa filiale Instagram de s'intéresser à la vidéo, avec un concept différent.

Stories et publicités

L'idée de départ est simple comme bonjour : insérer des publicités vidéo au milieu des « Stories » publiées par les utilisateurs. Il s'agit pour rappel d'une fonction lancée en août et qui reprend le principe de son équivalent chez Snapchat. On peut donc y publier une série de clichés ou de vidéos, que l'on assemble pour former une histoire, chaque élément pouvant être agrémenté de stickers, de texte, d'émoji etc.

Instagram envisage donc de glisser ses spots publicitaires entre deux contenus insérés dans une « Story », expliquent nos confrères de Fortune. Cela passera d'abord par une phase de test de deux à trois semaines, avec un nombre limité de partenaires – une trentaine au départ, dont Airbnb, McDonalds et Nike – avant de proposer ce format à ses 500 000 annonceurs actifs. Comme n'importe quel contenu publié dans une « Story », ces publicités vidéo en plein écran pourront être commentées ou likées.

Instagram s'attend à un plébiscite du format

Le réseau social ne s'attend pas à la moindre grogne de la part de ses utilisateurs, et ce pour une raison toute simple : 70 % d'entre eux suivent déjà l'actualité d'au moins une marque via Instagram. Mieux encore, un tiers des « Stories » parmi les plus consultées depuis le lancement de la fonction ont été publiées par des marques. Des signes qui font croire à l'entreprise que ces messages vidéos seront bien acceptés. 

Quant aux annonceurs, Instagram leur promet un fonctionnement très simple. Il leur suffira de prendre n'importe quelle vidéo ou photo issue de leur « Story » pour en faire une publicité visible par l'ensemble des utilisateurs. Le réseau social indique également qu'une suite complète de données leur seront fournies, avec notamment le nombre de fois où leur publicité a été vue, ainsi qu'un décompte des intéractions générées.

Encore faudra-t-il que ces chiffres soient exacts. Facebook et Twitter ont récemment eu queques soucis à ce sujet, et leur manque de transparence commence a faire grincer quelques dents du côté des marques.


chargement
Chargement des commentaires...