Fragmentation : Android 6.0 présent sur 29,9 % des terminaux, Nougat sur 0,7 %

Adieu Froyo 50
En bref
image dediée
OS
Par
le jeudi 12 janvier 2017 à 09:30
Sébastien Gavois

Sur le mois de janvier, Android 2.2 a disparu des radars de Google, tandis qu'Android 7.1 a fait son apparition. Android 6.0 continue de bien progresser et atteint désormais près de 30 % de parts de marché.

Comme chaque début de mois, Google publie l'état de la fragmentation d'Android. Les chiffres prennent en compte les terminaux qui se sont connectés au Play Store au cours des sept derniers jours (en date du 9 janvier). Pour le mois de janvier, Android 2.2 (Froyo) disparait des radars, ce qui signifie qu'il passe sous la barre des 0,1 %. Il n'est donc pas totalement éradiqué pour autant, il n'est simplement plus représenté.

Voici sans plus attendre l'état de la fragmentation d'Android avec, entre parenthèses, l'évolution avec le mois précédent :

  • Android 2.3 (Gingerbread) : 1,0 % (- 0,2 point)
  • Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) : 1,1 % (- 0,1 point)
  • Android 4.1 (Jelly Bean) : 4,0 % (- 0,5 point)
  • Android 4.2 (Jelly Bean) : 5,9 % (- 0,5 point)
  • Android 4.3 (Jelly Bean) : 1,7 % (- 0,2 point)
  • Android 4.4 (KitKat) : 22,6 % (- 1,4 point)
  • Android 5.0 (Lollipop) : 10,1 % (- 0,7 point)
  • Android 5.1 (Lollipop) : 23,3 % (+ 0,1 point)
  • Android 6.0 (Marshmallow) : 29,9 % (+ 3,6 points)
  • Android 7.0 (Nougat) : 0,5 % (+ 0,1 point)
  • Android 7.1 (Nougat) : 0,2 % (+ 0,2 point)

Sans surprise, toutes les versions antérieures à Android 5.1 sont en baisse, de manière plus prononcée pour Android 4.4 et Android 5.0. Cette dernière mouture perd d'ailleurs sa deuxième place sur le podium au profit d'Android 5.1. Le trio de tête est désormais le suivant : Android 6.0 (29,9 %), Android 5.1 (23,3 %) et Android 4.4 (22,6%).

Android 6.0 continue de grimper en étant désormais présent sur presque un terminal sur trois (3,6 points de plus, c'est la plus forte progression). Android 7.x (Nougat) décolle doucement en étant installé sur 0,7 % des smartphones et tablettes. Android 7.1 fait pour la première fois son apparition dans ce classement avec 0,2 %.

Fragmentation Android janvier 2017

Pour Google, et les utilisateurs de terminaux Android, le problème est finalement toujours le même : ne pas être à jour représente un gros risque pour la sécurité tant les failles ont tendance à se multiplier ces derniers temps. Or, si l'on prend les trois dernières versions majeures d'Android (5.x, 6.x et 7.x), cela ne représente que 64 % du parc, et donc plus de 30 % avec Android 4.x au maximum. 


chargement
Chargement des commentaires...