Alibaba rachète une chaîne de magasins en Chine pour 2,6 milliards de dollars

C'est aussi les soldes en Chine ? 5
image dediée
Société

Alibaba ne veut plus seulement jouer un rôle sur Internet, mais également prendre pied dans le monde physique. Pour y parvenir, le géant chinois vient de se lancer dans le rachat de centres commerciaux en Chine, pour la bagatelle de 2,6 milliards de dollars.

Pour Alibaba, l'avenir ne se joue pas seulement sur Internet. En 2014, le géant du commerce en ligne avait investi 692 millions de dollars dans Intime Retail, une société gérant plusieurs grands centres commerciaux en Chine, en l'échange de 35 % de son capital. Une part désormais réduite à 28 % suite à plusieurs dilutions. Un an plus tard, il croquait 20 % du géant chinois Sunning – qui détient plus de 1 600 boutiques – pour 4,6 milliards de dollars.

Une nouvelle étape pour Alibaba

Si la stratégie d'Alibaba consistant à se diversifier dans ce domaine n'est pas nouvelle, elle vient toutefois de franchir une nouvelle étape cette semaine. Le géant du web a en effet annoncé vouloir grimper à 74 % du capital d'Intime Retail afin d'en prendre le contrôle. 

Alibaba va devoir débourser environ 2,6 milliards de dollars pour arriver à ses fins. Un montant qui valorise l'entreprise à environ 5,6 milliards de dollars, soit une prime d'environ 42 % par rapport à sa valeur avant la transaction, fait savoir Alizila, l'organe de communication officiel du groupe chinois. Une somme que le géant chinois n'aura pas de mal a trouver dans ses caisses, où dorment 15,5 milliards de dollars.

Une bonne affaire

L'opération est toutefois moins couteuse qu'elle n'y parait et devrait être rapidement rentabilisée. Selon le Financial Times, Intime est une affaire qui marche plutôt bien. En 2015, la société revendiquait un chiffre d'affaires de 5,76 milliards de dollars, pour un bénéfice net s'élevant à 1,32 milliard de dollars, soit une marge nette de 20,7 %. Intime Retail dispose également de solides réserves de cash, environ 1,67 milliard de dollars à fin 2015, et d'une dette qui reste contenue, à 5,89 milliards de dollars.

Ces chiffres devraient d'ailleurs influer grandement dans les résultats d'Alibaba. Le nouvel ensemble cumulerait un chiffre d'affaires de plus de 21 milliards de dollars par an, avec des bénéfices qui flirteraient avec la barre des 2,5 milliards de dollars, en se basant sur les résultats 2015 d'Intime et ceux de 2016 pour Alibaba.

Il reste maintenant à voir quelles synergies le géant chinois parviendra à mettre en place entre ses nouvelles boutiques physiques et la place de marché qu'il héberge en ligne. Aucun plan détaillé n'a pour l'instant été communiqué à ce sujet, le mystère reste donc entier.

Publiée le 11/01/2017 à 15:17
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...