SanDisk : un carte microSDXC certifiée A1, une clé USB 3.1 à 430 Mo/s

Préparez l'aspirine 25
En bref
image dediée
Stockage CES
Par
le mardi 10 janvier 2017 à 08:30
Sébastien Gavois

SanDisk continue de développer sa gamme de carte microSD et lance la première carte de 256 Go certifiée A1, ce qui assure un certain niveau de performance côté applicatif. Le fabricant en profite pour lancer une clé USB 3.1 de 256 Go capable de grimper à 420 Mo/s.

Fin novembre, la SD Association annonçait une nouvelle classification pour les cartes SD, avec un minimum requis sur le nombre d'IOPS en lecture et écriture : A1. SanDisk profite du CES de Las Vegas pour lancer sa première microSDXC de ce type : l'Ultra UHS-I Premium Edition de 256 Go. 

Une première carte microSDXC certifié A1

Au-delà du nom à coucher dehors, un premier élément saute aux yeux : le terme « A1 » n'apparait pas du tout dans son intitulé. Du côté des débits, il est question d'un maximum de 95 Mo/s en lecture et d'une vitesse « inférieure » en écriture, mais sans plus de détails. Certification A1 oblige, les IOPS sont de 1500 en lecture et 500 en écriture, soit le minimum requis par la SD Association.

Il est par contre toujours aussi difficile de s'y retrouver dans la classification des cartes SD. La nouvelle de SanDisk est en effet considérée comme « Class 10 », ce qui signifie qu'elle peut tenir au moins 10 Mo/s en écriture séquentielle (SanDisk annonce simplement moins de 95 Mo/s, la vérité se trouve donc entre les deux, mais où exactement ?). Rien de bien exceptionnel donc, d'autant qu'il existe également une classe« UHS » (Ultra High Speed) qui assure 30 Mo/s (U3).

Le manque de détails sur les performances, un problème récurrent sur les cartes SD

Au final, on se retrouve donc avec une carte mémoire de 256 Go certifiée A1 avec un bus UHS-I (Ultra High Speed), mais certifiée uniquement Class 10, plutôt qu'UHS Class 1 ou 3. Bref, pour la simplicité, on repassera. De plus, faute d'informations précises sur les débits en écriture et le nombre d'IOPS, il est très difficile de comparer les cartes SD les unes avec les autres, notamment chez SanDisk qui dispose de nombreux produits.

Plutôt que de multiplier les certifications (Class, UHS, A1) des cartes mémoire, il serait bien plus intéressant d'imposer aux fabricants de communiquer sur les débits en lecture, en écriture ainsi que sur le nombre d'IOPS. Nous pourrions ainsi comparer facilement les performances et les clients sauraient à quoi s'en tenir, mais ce n'est malheureusement pas le cas.

Quoi qu'il en soit, la carte microSDXC Ultra UHS-I Premium Edition de 256 Go est annoncée à 199,99 dollars, soit plus du double du prix de la microSDXC Ultra de 200 Go capable de grimper jusqu'à 90 Mo/s (le nombre d'IOPS n'est pas indiqué) que l'on trouve à moins de 89 euros.

Une clé USB 3.1 de 256 Go à 420 Mo/s pour 179,99 dollars

Enfin, SanDisk profite du salon pour lancer une clé USB 3.1 (génération non précisée) : l'Extreme Pro de 256 Go. Le fabricant annonce des débits élevés de 420 Mo/s en lecture et de 380 Mo/s en écriture. Elle arrivera plus tard dans le mois de janvier, pour 179,99 dollars.

Elle se place donc un peu au-dessus de la Kingston Savage 3.1 de 256 Go par exemple, mais cette dernière est un peu moins rapide : 350 Mo/s en lecture et 250 Mo/s en écriture.


chargement
Chargement des commentaires...