Telegram permet de supprimer un message envoyé aux participants d'une conversation

Une fonction pas si commune 11
En bref
image dediée
Applications
Par
le mercredi 04 janvier 2017 à 10:30
Vincent Hermann

Dans la récente version 3.16, Telegram a ajouté plusieurs fonctionnalités, dont une particulièrement attendue : la possibilité d'effacer des messages dans les conversations, y compris chez les destinataires. Mais ce retrait n’influe pas sur les notifications.

Telegram 3.16 est disponible depuis sur Android et iOS et apporte une fonctionnalité que l’on retrouve finalement assez peu dans les solutions de messagerie : la suppression des messages pour l’ensemble des participants à une conversation.

Êtes-vous sobre ?

Par suppression, on entend le choix d’utilisateur d'effacer l’un de ses messages. Le plus souvent, quand la chose est possible, le contenu ne disparait que de son côté. C’est ce qu’on trouve par exemple dans Messenger et WhatsApp. Plus rarement, comme dans Skype, le changement est répercuté chez les autres utilisateurs de la conversation. Le message disparaît simplement, un petit texte indiquant tout de même que l’opération a eu lieu.

Telegram récupère donc cette fonctionnalité, dans les conversations en tête à tête ou en groupe. Contrairement à Skype, il n’existe aucun marqueur dans la discussion pour signaler qu’un message a bien existé. Par contre, si les appareils mobiles des correspondants étaient allumés et que des notifications ont été reçues, elles ne seront pas supprimées en même temps. Il s’agit probablement d’une modification à venir, car rien ne l’empêche en théorie.

Il n’y a qu’une seule vraie limite à cette fonctionnalité : aucune suppression ne peut intervenir sur un message ayant plus de 48 heures. Elle est donc conçue pour réparer les bourdes, comme un message envoyé au mauvais destinataire, une phrase que l’on regrette, etc. La suppression était en tout cas un ajout attendu et assez logique. Après tout, Telegram a la réputation de respecter la vie privée et nombre de ses fonctionnalités vont en ce sens. En outre, l’application avait reçu au printemps dernier la possibilité d’éditer ses messages, avec répercussion pour les contacts.

Suivre sa consommation de données

D’autres ajouts sont présents dans cette version 3.16, notamment un panneau dédié à l’usage réseau. On y trouve des statistiques sur les données émises et reçues, les réseaux cellulaires et Wi-Fi étant séparés. Le service permet également d’utiliser l’adresse « t.me » au lieu du classique « telegram.me » pour renvoyer vers un pseudo, un canal de discussion, un groupe ou un catalogue de stickers.

telegramtelegram

Session de rattrapage pour la version Android

Les utilisateurs Android – qui représentent 85 % de la population sur Telegram – ont également droit à des améliorations spécifiques, parfois pour rattraper des changements déjà intervenus dans la mouture iOS. Dans les conversations de groupe par exemple, les messages d’un contact sont maintenant groupés s’ils ont été envoyés les uns à la suite des autres. Les dates de chacun sont plus visibles.

On citera en outre la restauration de la position de lecture dans une conversation, un affichage des fichiers récemment téléchargés dans la fonction de partage, le support du clavier GBoard de Google, l’ajout pour Android 7.1 d’un menu d’action rapide sur l’écran d’accueil pour accéder aux discussions récentes, et quelques emojis ont fait leur apparition, comme le cowboy et le clown récemment introduits par iOS 10.2.


chargement
Chargement des commentaires...