Pour de Bon : Chronopost et Webedia veulent rapprocher producteurs et consommateurs

La ruche qui dit oui en ligne de mire ? 44
image dediée
eCommerce
Par
le mercredi 21 décembre 2016 à 15:02
Sébastien Gavois

Envie de vous faire livrer rapidement des produits frais provenant directement des producteurs ou des artisans installés en France ? Pour de Bon lance sa place de marché, en misant sur le service Chronofresh de Chronopost et le savoir faire de Webedia.

La livraison de produits frais est en pleine expansion et de nouveaux acteurs se sont lancés sur ce créneau au cours des derniers mois. Nous pouvons par exemple citer les revendeurs Amazon Prime Now et Cdiscount Alimentaire Express qui viennent s'ajouter à ceux déjà en place depuis longtemps comme Auchan Direct, Houra et Ooshop pour ne citer qu'eux. 

Webedia et Chronopost main dans la main pour lancer Pour de Bon

Mais une autre forme de distribution de produits frais se développe en parallèle. Celle-ci mise sur la relation directe entre les consommateurs et les producteurs, comme le propose déjà La ruche qui dit oui au niveau local. Depuis plusieurs mois, un autre service est en gestation : Pour de Bon.

Déjà évoqué l'année dernière, celui-ci n'avait finalement pas vu le jour, La Poste étant alors en recherche d'un partenaire. Ces dernières semaines, nous avions pu apprendre que celui-ci avait été trouvé en Webedia. Une société a ainsi été créé au début de l'été, son siège est situé dans les locaux du géant du web français.

Contacté début novembre, son directeur général délégué, Nicolas Machard, nous expliquait alors qu'il était « en train de finaliser pas mal de choses » et qu'un lancement début décembre était envisagé. Cela a bien été le cas et le site est désormais en ligne.

Comme le précise Les Echos, il s'agit d'une joint-venture entre Chronopost qui cherche à développer son service de transport de produits frais – Chronofresh – et Webedia qui veut se renforcer sur la gastronomie (le groupe détient déjà le site 750g par exemple). Ce dernier est majoritaire et dispose de 53 % des parts.

Permettre aux producteurs de vendre leurs produits directement aux consommateurs

Concrètement, Pour de Bon ne fonctionne pas exactement comme La ruche qui dit oui. S'il est dans les deux cas question d'une mise en relation plus directe entre producteurs, artisans et consommateurs, Pour de Bon permet de s'affranchir des distances et de ne pas jouer uniquement sur le côté local. 

Le service explique en effet qu'il sélectionne « partout en France des producteurs ayant un authentique savoir-faire, des producteurs passionnés qui souhaitent partager avec vous leurs spécialités locales. La qualité prime ! Nous privilégions ainsi en priorité des produits fabriqués traditionnellement, labellisés par des labels officiels et d'origine France ».

Dans la pratique, Pour de Bon prend la forme d'une place de marché (marketplace) où les producteurs et les artisans peuvent proposer leurs produits. Les vendeurs intéressés peuvent envoyer un email à cette adresse afin d'obtenir de plus amples informations.

4 000 références disponibles, attention aux frais de port

Le site revendique pour le moment 4 000 produits frais et d'épicerie fine qui sont triés par catégories : bouchers, charcutiers, cavistes, épiciers, fromagers crémiers, traiteurs, maraichers, poissonniers et enfin des produits régionaux. Des filtres permettent de trier les produits en fonction de leur origine, de leur prix, de leur revendeur et de leur label (Bio par exemple).

Dans chacune d'entre elles sont présentés les différents producteurs, avec la liste de leurs produits. Comme sur n'importe quel site d'eCommerce, il vous suffit alors d'ajouter ceux qui vous intéressent dans votre panier. Chaque producteur est libre de pratiquer le prix qu'il souhaite peut-on lire dans les conditions générales de vente, mais Pour de Bon ne précise pas le montant ou la méthode de calcul de sa commission.

Attention par contre, le service dispose d'une particularité (que l'on retrouve généralement sur les marketplaces du genre) : les frais de port sont calculés par producteurs et non pas au global. Une situation logique puisque les produits sont expédiés par chacun d'entre eux, indépendamment du reste de votre commande. 

À partir de 50 euros d'achat chez un même producteur, les frais de port sont offerts, mais uniquement chez lui-ci. Pour le lancement du service, cette limite est abaissée à 30 euros pour le moment. Pour résumer, si vous commandez pour 60 euros chez un boucher et pour 20 euros chez le poissonnier, il faudra ajouter 6,95 euros pour ce dernier (tarif fixe pour les particuliers) :

Pour de BonPour de Bon

Pour de Bon propose un système de notation qui permet aux acheteurs de laisser un avis. Dans les CGV, il est précisé que la société « n'assure aucun contrôle de l'appréciation réalisée par les Acheteurs, qu'elle se contente de stocker sur le Site. Elle peut toutefois être amenée à supprimer, sans préavis, toute appréciation dont le contenu lui aurait été signalé comme étant illicite ».

Comment se passe la livraison ?

Une fois votre commande validée et payée se pose la question de la livraison. Comme nous l'avons indiqué un peu plus tôt, la société utilise Chronofresh de Chronopost. Ce service est dédié aux produits secs, frais et surgelés avec la garantie du respect de la chaine du froid : entre 0 et 4°C pour les produits frais et - 18°C pour les surgelés peut-on lire sur son site.

Durant la manipulation des produits, Pour de Bon affirme que cette opération est réalisée « manuellement (pas de mécanisation) en chambre froide ». Les colis sont ensuite acheminés dans le centre Chronopost de distribution près de chez vous et regroupés dans la tournée du livreur. « Vous recevrez donc autant de colis que vous avez de commandes de producteurs et artisans, mais tous livrés au même moment » explique la société.

Deux choix s'offrent à vous pour la réception : le lendemain de l'expédition par le vendeur ou bien sur rendez-vous. Dans ce cas, vous pouvez choisir le jour et l'heure. Enfin, le service Predict de Chronopost permet d'être averti en amont de la livraison et de reprogrammer un passage en cas d'imprévu.

Bref, Pour de Bon est un service qui semble prometteur sur le papier et qui ne se limite pas exclusivement aux producteurs à proximité de chez vous, ce qui pourrait intéresser certains consommateurs. Selon les Echos, il ambitionne de passer à 10 000 produits d'ici février et vise un objectif de 15 000 clients et 25 000 commandes pour l'année 2017. Rendez-vous l'année prochaine pour voir ce qu'il en est.


chargement
Chargement des commentaires...