Un parc Super Nintendo World ouvrira au Japon pour les JO de 2020

On entend déjà le bruit des pièces 26
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Depuis de longs mois, Nintendo ne cache pas son envie d'amener ses franchises sur un nouveau terrain : celui des parcs d'attraction. Un accord a été conclu entre l'éditeur et Universal Parks & Resorts pour trois parcs, à Hollywood, Orlando et Osaka. Les premiers éléments tangibles commencent à se montrer.

En mai 2015, au détour d'une présentation de résultats, Nintendo annonçait conclure un premier accord avec Universal Park & Resorts, une filiale de l'opérateur américain Comcast, spécialisée dans le développement et la gestion de parcs à thème et l'hôtellerie. Ce contrat permettait l'utilisation des franchises de Nintendo afin de créer des attractions en utilisant les couleurs et les personnages. Peu de détails avaient alors filtré sur l'étendue de l'affaire. 

Un accord sur trois parcs

Fin novembre, des précisions ont été apportées sur la nature de l'accord. Celui-ci prévoit la création de trois aires à thème, dans autant de parcs appartenant à Universal : à Hollywood, Orlando et Osaka. Il s'agit des trois principaux parcs gérés par l'entreprise, un quatrième est également implanté à Singapour mais celui-ci ne semble pas faire partie du projet. On rappellera qu'Ubisoft prévoit de son côté d'ouvrir un petit parc à thème à Kuala Lumpur, à 300 kilomètres de là, d'ici 2020.

Dans son communiqué, Nintendo promet que ces zones seront « étendues, immersives, interactives » et que chaque tranche d'âge trouvera de quoi faire, qu'importe leur expérience avec les jeux de la marque. Il reste encore à voir quels thèmes seront retenus. 

Super Nintendo World

Justement, Nintendo a rapidement pris la parole à ce sujet, et le premier projet retenu concerne le parc d'Osaka, dont le nouvel espace devra être prêt pour les Jeux Olympiques de Tokyo à l'été 2020. Il sera baptisé Super Nintendo World, et s'appuiera lourdement sur l'univers de Mario, même si l'éditeur promet que de nombreux titres y seront représentés. 

Les investissements consentis par le groupe américain sont quant à eux relativement conséquents, puisqu'il est question d'environ 430 millions de dollars pour ce seul parc, et il n'est pas déraisonnable de penser que la somme se situera dans les mêmes eaux pour les autres parcs. Il sera alors intéressant de voir quels retours Nintendo récoltera dans les prochaines années.


chargement
Chargement des commentaires...