Ravitaillement de l'ISS : après l'échec de la mission russe, le Japon envoie sa fusée

Avec un système de nettoyage des débris 22
En bref
image dediée
Crédits : 3DSculptor/iStock/Tinkstock
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Après l'échec de la mission russe, le cargo ravitailleur HTV-6 de la Jaxa est en route vers la Station Spatiale Internationale. Cette mission est également l'occasion pour le Japon de tester une méthode permettant de nettoyer l'espace des débris qui y trainent.

Il y a une dizaine de jours, la mission russe Progress MS-04 qui était censée ravitailler la Station Spatiale Internationale (ISS) ne se déroulait pas comme prévu. L'agence Roscosmos expliquait en effet que 382 secondes après le décollage, le contact était perdu et que la mission n'avait pas rejoint son orbite.

Progress MS-04 on fire, HTV-6 en route

Elle ajoute que « la plupart des fragments de vaisseau spatial ont brûlé dans l'atmosphère », mais se veut rassurante : cela n'affecte pas le bon déroulement des opérations dans l'ISS, aussi bien pour l'équipage à bord (dont le français Thomas Pesquet qui le confirme d'ailleurs sur sa page Facebook) que pour les expériences scientifiques. Les conditions de l'incident ne sont pas connues, mais les premières rumeurs font état d'un problème lié au troisième étage de la fusée Soyouz.

Il y a quelques jours, c'était au tour de l'agence spatiale japonaise (JAXA) d'envoyer une mission de ravitaillement via une fusée H-IIB. 15 minutes après le décollage, le vaisseau cargo HTV-6 s'est correctement inséré en orbite et devrait rejoindre l'ISS mardi. 

Une « longe électrodynamique » pour nettoyer l'espace ? 

Cette mission de la JAXA est également l'occasion de tester une « longe électrodynamique » qui devrait permettre de nettoyer un peu l'espace des débris. Le principe est le suivant : cette « corde » d'acier et d'aluminium se charge en électricité avec le champ magnétique terrestre, ce qui a qui pour effet de renforcer l'attraction électromagnétique entre le débris et la Terre. Il va ainsi descendre plus rapidement et se consumer dans l'atmosphère. 

Ce projet n'est pas nouveau puisqu'il a déjà été annoncé il y a plus de deux ans par la JAXA. Il était alors question d'un système permettant au câble de se détacher afin d'aller rejoindre un nouveau déchet pour l'entrainer vers la Terre. Nous aurons l'occasion d'y revenir lorsque les résultats de cette expérience seront connus.


chargement
Chargement des commentaires...