Slack se rapproche de Google pour intégrer Drive

Notifications, sauvegarde, prévisualisation... 9
En bref
image dediée
Services
Vincent Hermann

Slack et Google vient d’annoncer un partenariat en vue d’intégrer plus profondément dans la solution de messagerie d’entreprise les capacités de Drive. Un rapprochement qui renforce la position de leader de Slack.

Slack va donc mieux intégrer Google Drive, via différents moyens. En premier lieu, via un Drive Bot que les administrateurs pourront installer. Ainsi, toutes les notifications émanant de Drive, Docs, Sheets ou Slides apparaîtront directement dans Slack, et non plus seulement dans les emails. Si des questions accompagnent ces messages, les réponses apparaîtront sous forme de boutons. Si ces réponses prédéfinies ne sont pas gérées dans l’immédiat, elles attendront l’utilisateur dans Docs.

Partage et sauvegarde de documents

Ensuite, le partage de documents dans les canaux de conversation est simplifié. Quand l’utilisateur envoie un contenu, Slack vérifie que les personnes présentes ont bien les droits suffisants pour y accéder sur Google Drive. Si ce n’est pas le cas, le logiciel demande dans la foulée à l’utilisateur de revoir ses réglages de partage.

En outre, une communication à double sens peut être établie entre les canaux et Team Drives, ces derniers étant des espaces de stockage spécifiques aux équipes. Une fois le lien en place, tout partage d’un document sur un canal provoque l’enregistrement d’une copie sur Team Drives. De même, toute modification d’un document sur ces derniers émettra un signalement dans le canal. Il est également possible de faire de Team Drives l’unique solution de stockage des documents partagés.

Enfin, Slack et Google travaillent à autoriser les prévisualisations des documents dans les canaux de conversation, à la manière de ce que Slack permet déjà avec les contenus Office.

Rien avant la première moitié de 2017

Il n’y a cependant pas d’indication précise sur le temps que ce travail d’intégration prendra. On sait simplement que ces nouveautés devraient être disponibles durant le premier semestre 2017. De quoi renforcer encore la position de Slack sur le marché des messageries d’entreprise et donner le ton à la concurrence, notamment à Microsoft qui prépare Teams.


chargement
Chargement des commentaires...