Microsoft finalise le rachat de LinkedIn, et veut glisser sa pub un peu partout

Synergies et Culture Pub 22
En bref
image dediée
Crédits : hocus-focus/iStock
Société
Kevin Hottot

Les obstacles réglementaires ayant été levés, Microsoft vient de finaliser l'acquisition de LinkedIn. Le géant de Redmond dévoile une partie de sa stratégie pour l'occasion, qui mise beaucoup sur Office et Windows.

À peine l'accord conditionnel de la Communauté européenne obtenu, Microsoft boucle le rachat de LinkedIn, une opération qui aura couté 26,2 milliards de dollars au spécialiste du logiciel, mais qui lui permettra de prendre pied dans le secteur des réseaux sociaux, grâce à un acteur qui y est déjà solidement ancré. 

Et maintenant ?

Jeff Weiner, PDG de LinkedIn, et Satya Nadella, celui de Microsoft, ont tous deux publié un billet détaillant la stratégie qui sera appliquée pour donner au réseau social un nouvel élan, grâce à la force de frappe de la firme de Redmond. Celle-ci s'appuie sur plusieurs piliers.

Le principal est bien évidemment Office, du fait de sa présence dans de très nombreuses entreprises dans le monde. Satya Nadella propose ainsi d'ajouter les solutions d'apprentissage de LinkedIn, (héritées du rachat de Lynda début 2015) directement dans l'écosystème d'Office 365 et de Windows. Il est question d'intégrer le réseau de LinkedIn dans Outlook et la suite Office.

Windows n'échappera pas non plus à cette déferlante, avec l'apparition de LinkedIn dans le centre de notifications du système d'exploitation. Ce dernier point devrait toutefois ne pas être très dérangeant, dans la mesure où Microsoft s'est engagé à ne pas rendre obligatoire la présence de l'application LinkedIn sur les PC équipes de Windows, et celle-ci restera désinstallable... pendant un minimum de 5 ans.

Une page de pub ?

Pour les entreprises exploitant LinkedIn à des fins de recrutement, Microsoft a également quelques idées en tête.  Les contenus sponsorisés par les sociétés sur le réseau social pourraient ainsi être diffusés « au travers des propriétés de Microsoft », afin de toucher un public toujours plus large. 

Autre projet, celui d'une rédaction orientée business, à cheval entre LinkedIn et MSN.com, dont là encore les contenus seraient diffusés au travers de l'ensemble de l'écosystème Microsoft. Enfin, des synergies sont attendues entre les équipes de LinkedIn et celles de Dynamics dans le domaine de la relation client. Tout un programme donc, qui vise selon Satya Nadella à « permettre aux gens de développer de nouvelles compétences en ligne, de trouver un nouvel emploi, puis de se connecter et de collaborer facilement avec leurs collègues ».

Le dirigeant ne donne pas de date précise pour l'implémentation de toutes ces fonctionnalités, mais assure qu'il s'agit de projets « à très court terme ». Il sera donc intéressant de voir comment Microsoft parviendra à instaurer tout ceci, sans provoquer la grogne des utilisateurs et des entreprises.


chargement
Chargement des commentaires...