Fin de mission pour John Glenn : envoyé en orbite en 1962, de retour dans l'espace à 77 ans

Space Cowboys ! 41
En bref
image dediée
Crédits : NASA
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Certes moins connu que Neil Armstrong, John Glenn n'en reste pas moins un homme qui a marqué l'exploration spatiale. Il est le premier Américain à se placer en orbite autour de la Terre et le plus vieil homme à effectuer un voyage dans l'espace, il avait alors 77 ans. Hier, il est décédé à 95 ans.

John Glenn est l'un des sept membres de l'équipe originale Mercury, la première mission spatiale habitée de la NASA. Dans ce groupe se trouvait également Alan Shepard, le premier Américain à aller dans l'espace, décédé en 1998. De son côté, John Glenn est principalement connu pour être le premier Américain à se placer en orbite terrestre en février 1962, 10 mois après le russe Youri Gagarine. Il est décédé hier à l'âge de 95 ans.

À 77 ans, il est retourné dans l'espace à bord de la navette spatiale

John Glenn n'est donc pas le premier homme à se placer en orbite autour de la Terre, mais il détient un autre record : il est « le plus ancien humain à s'aventurer dans l'espace » explique fièrement la NASA. En effet, le 29 octobre 1998, à l'âge de 77 ans (et avec un mandat de sénateur en poche), il prend place à bord de la navette spatiale Discovery pour la mission STS-95. Il participait alors à une série de tests sur le processus de vieillissement.

Cette mission a duré un peu moins de neuf jours, soit largement plus que son premier vol en 1962. À l'époque, il réalise en effet quelques rotations autour de notre planète en un peu moins de 5 heures. Un vol sans encombre, si ce n'est une frayeur au moment de rentrer dans l'atmosphère. Le bouclier thermique censé protéger le vaisseau se serait détaché, mais il s'agissait en fait d'un capteur défectueux.

« Il » continuera de voler d'ici quelques années, avec New Glenn

John Glenn vient donc d'entamer son dernier voyage, mais son nom devrait revenir rapidement sur le devant de la scène. En effet, la société Blue Origin de Jeff Bezos a décidé de baptiser sa prochaine fusée réutilisable en son honneur. Contrairement à New Shepard (en hommage à Alan Shepard) qui se contente de passer quelques minutes dans l'espace avant de revenir sur la terre ferme, elle pourra placer des charges utiles en orbite et ainsi venir concurrencer SpaceX.

Quoi qu'il en soit, les hommages sont nombreux en cette journée. Concis, Elon Musk parle d'« une vie bien vécue », tandis que John Kerry est bien plus loquace, comme le rapportent nos confrères du Monde : « John est l’un des hommes les meilleurs et les plus courageux que j’ai jamais rencontré. Il est allé à la guerre, est allé dans l’espace, et il est allé à Washington où il a servi les gens de l’Ohio durant plus de deux décennies, se battant toujours pour les principes auxquels il croyait ». Nos confrères de Mashable proposent une liste non exhaustive des différentes réactions.


chargement
Chargement des commentaires...