Altice multiplie les accords de distribution exclusive et les taquets à Vivendi

Prochaine étape : le bouquet Free by SFR ? 48
En bref
image dediée
Crédits : Ecole Polytechnique Université Paris-Saclay / CC BY SA 2.0 (Photo recadrée)
FAI
Kevin Hottot

Altice a annoncé hier soir avoir conclu d'importants accords avec deux fournisseurs de contenus. Il assure à l'entreprise la distribution exclusive de plusieurs chaînes de télévision en France, notamment 13ème Rue, SyFy et Discovery Channel. De quoi mettre à mal la position de Vivendi et du groupe Canal.

Altice ne fait pas de mystère quant à sa stratégie. La maison mère de SFR a pendant longtemps affirmé vouloir miser sur la convergence entre le monde des télécommunications et celui des médias. Cela s'est traduit par le rachat partiel du groupe NextRadioTV, par le lancement de la plateforme de SVOD Zive (depuis rebaptisée SFR Play) ou encore celui de SFR Presse.

N'oublions pas non plus la montée en puissance progressive du groupe sur l'acquisition de droits de diffusion pour diverses compétitions sportives, dont la Premiere League anglaise, au nez et à la barbe de Vivendi (Groupe Canal+) et BeIN Sports.

SFR devient distributeur des chaînes Discovery en France

Désireux de poursuivre dans sa lancée, Altice a conclu un partenariat avec Discovery Communications. Celui-ci prévoit que SFR deviendra le distributeur exclusif de Discovery Channel et de Discovery Science, ainsi que de deux nouvelles chaînes – Discovery Investigation et Discovery Family –, à partir du 17 janvier 2017. La première d'entre-elles, fera son apparition en exclusivité chez SFR dès le 15 décembre prochain.

Altice entretient un certain flou autour des termes de l'accord conclu ici. Le groupe explique en effet que « SFR deviendra le seul distributeur en France à proposer le portefeuille des chaînes Discovery  ». Contacté, SFR nous affirme que ces chaînes ne seront disponibles que pour ses abonnés à compter du 17 janvier, mais n'exclut pas d'ouvrir les vannes à d'autres distributeurs par la suite.

Quoi qu'il en soit, l'opérateur assure que ces chaînes seront proposées en multi-écrans, à domicile comme en mobilité. On imagine qu'un pack SFR Découverte intégrant aussi RMC Découverte pourrait faire son apparition comme cela a déjà été le cas avec SFR Sport ou SFR News.

NBCUniversal craque pour Altice

Simultanément, un autre accord a été officialisé, avec NBC Universal cette fois-ci. Là encore il est question de la distribution et de la diffusion exclusive de plusieurs chaînes et pas des moindres : 13ème Rue, E! et Syfy. Là aussi, on imagine les synergies possibles avec la production de séries opérées par le groupe (notamment via sa filiale HOT) qui pourront venir nourrir une offre spécifique.

Surtout qu'il est question d'un autre « accord d'exclusivité Premium Pay », pour les films produits par le géant américain (Jason Bourne, Fast & Furious, Moi, moche et méchant...). Ce dernier concerne la diffusion exclusive des films concernés sur une nouvelle chaîne payante que SFR s'apprête à ouvrir en France.

Si son nom et sa fenêtre de lancement ne sont pas encore connus, Altice affirme qu'elle proposera « un catalogue exceptionnel et inédit de films et séries, issus notamment du catalogue NBC-Universal mais également enrichi de productions françaises et européennes ».

Concernant SFR Play, Altice n'a pas fait d'annonce en lien avec les deux précédentes. Le groupe précise toutefois travailler à « l’enrichissement de sa plateforme via l’acquisition de films français et européens qui seront prochainement disponibles sur ce service ». Il est notamment question de la série Sirènes « qui est une création originale d'Altice en Israël et un succès international » En attendant, il faudra donc se contenter des Médicis.

Multiplication des attaques vis-à-vis de Vivendi

Autant dire qu'il s'agit ici d'assez mauvaises nouvelles pour Canal+ et le groupe Vivendi. Les chaînes concernées par cet accord faisaient en effet partie de la nouvelle offre que le groupe vient d'officialiser, dont il n'a pas su garder l'exclusivité, mais aussi des fameux bouquets « by Canal » proposés par Free et Orange depuis quelques semaines. Si jamais celles-ci venaient à disparaitre, qu'en penseront les clients ?

Il sera d'ailleurs intéressant d'analyser la réaction de la concurrence sur le sujet dans les prochains mois. La question de la distribution hors des offres de SFR ne devrait d'ailleurs pas manquer de se poser. Reste à voir si cela se fera rapidement avec une issue favorable ou via des échanges plus musclés, notamment devant l'autorité de la concurrence qui a déjà eue à trancher de la question des exclusivités de chaînes de TV sur le marché français.

Interrogé sur le sujet, le groupe Canal nous a confirmé que « ces chaînes ne feront plus partie de l’offre » du groupe à la fin du contrat en cours (qui se terminera courant 2017).


chargement
Chargement des commentaires...