Apple Music franchit la barre des 20 millions d'abonnés

La moitié de Spotify en 18 mois 24
En bref
image dediée
Streaming
Vincent Hermann

Apple a indiqué que son service de streaming Music avait officiellement dépassé la barre des 20 millions d’abonnés. Cependant, la firme semble impatiente d’aller beaucoup loin, notant que la plage de progression reste très importante.

Apple Music a fait une arrivée fracassante dans le domaine du streaming musical. Avec 20 millions d’abonnés payants, le service ne possède que la moitié du score actuellement réalisé par Spotify, leader dans ce domaine.

Une progression rapide et qui s'accélère

Mais ce chiffre, confirmé par le vice-président Eddy Cue à Billboards, doit tenir d’une progression éclair en l’espace de 18 mois seulement. Il y a seulement trois mois, le nombre d’abonnés étant ainsi de 17 millions, Music engrangeant donc en moyenne un million de nouveaux venus par mois, soit une augmentation de 15 % depuis septembre. Pour rappel, le chiffre était de 13 millions d’abonnés en avril, 11 en février.

Pour Eddy Cue, le remaniement de l’interface dans iOS 10 a joué un rôle dans cette accélération, un grand nombre de nouveaux abonnés étant très récents. Bien que le responsable n’aborde pas la question de la disponibilité, on rappellera que le service s’est ouvert durant l’année à de nombreux nouveaux marchés, Music étant disponible désormais dans une centaine de pays.

Cue a également donné quelques chiffres intéressants sur le service. Par exemple, plus de la moitié des utilisateurs (comptes gratuits et payants) se situent en dehors des États-Unis. Un score qui reflète globalement la répartition des ventes de matériels, logiciels et services dans les résultats trimestriels de l’entreprise. En outre, 60 % de ces utilisateurs n’ont rien acheté sur iTunes au cours des 12 derniers mois.

Une intensification de la concurrence à prévoir

Le vice-président indique cependant qu’il reste une marge importante de progression : « Bien sûr que nous en voulons plus et nous voulais que ça aille plus vite – nous avons faim ! Nous ne pouvons pas oublier qu’en tant qu’industrie, nous avons encore peu d’abonnés. Il y a des milliards de personnes qui écoutent de la musique et nous n’avons même pas encore atteint les 100 millions d’abonnés ».

Il n’est pas dit bien entendu que le service progresse jusqu’à ce score, voire le dépasse, car les contraintes à prendre en compte sont nombreuses. L’inertie des habitudes est ainsi particulièrement importante, de même que la manière dont on accède au produit. Apple peut avoir cependant une carte à jouer sur les prix, étant notamment à l’origine de la première formule familiale pour ce type de service. C’est la première également à proposer un tarif de 4,99 euros par mois pour les étudiants.

De la place pour tout le monde

N’oublions pas non plus la concurrence. Si Spotify reste le candidat le plus emblématique, il n’est pas le seul. Deezer a également son mot à dire, de même qu’Amazon, iHeartRadio et Pandora, qui ont tous proposé des formules Premium au cours des derniers mois. Cue estime cependant qu’il y a de la place pour tout le monde : « S’ils conduisent plus de monde à payer et acheter de la musique, alors c’est une bonne chose pour nous tous ».


chargement
Chargement des commentaires...