4G : SFR active près de 1 600 antennes en novembre, Free Mobile accélère

Une fin d'année productive 67
En bref
image dediée
Crédits : hh5800/iStock
Téléphonie
Guénaël Pépin

Sur novembre, SFR a dépassé de loin ses concurrents en termes de déploiement de nouvelles antennes. Free Mobile a installé, pour sa part, 871 nouveaux équipements, passant d'ailleurs les 10 000 antennes 4G. Orange est encore dépassé sur ses déploiements, même si son réseau reste l'un des plus larges.

Comme chaque mois, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié sa synthèse des déploiements mobiles pour novembre. Rappelons qu'il s'agit de données déclaratives, que l'agence ne vérifie pas elle-même ; ce qui a déjà mené à la suppression d'antennes fantômes.

 Voici donc le résultat pour le mois dernier. Autant dire qu'il a été productif pour la plupart des opérateurs :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 1 515 (soit 52 de plus)
  • 1 800 MHz : 7 119 (soit 99 de plus)
  • 800 MHz : 6 668 (soit 375 de plus)
  • 700 MHz : 1 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 15 303 (soit 526 de plus)
  • Supports : 10 104 (soit 303 de plus)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 7 296 (soit 210 de plus)
  • 1 800 MHz : 3 122 (soit 625 de plus)
  • 700 MHz : 243 (soit 36 de plus)
  • Total d'antennes : 10 661 (soit 871 de plus)
  • Supports : 7 298 (soit 210 de plus)

SFR :

  • 2 600 MHz : 3 058 (soit 73 de plus)
  • 1 800 MHz : 2 738 (soit 996 de plus)
  • 800 MHz : 8 804 (soit 526 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 14 600 (soit 1 595 de plus)
  • Supports : 9 105 (soit 530 de plus)

Orange :

  • 2 600 MHz : 6 636 (soit 53 de plus)
  • 1 800 MHz : 606 (soit 65 de plus)
  • 800 MHz : 7 116 (soit 251 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 14 358 (soit 369 de plus)
  • Supports : 9 764 (soit 222 de plus)

Près de 1 600 antennes 4G supplémentaires pour SFR

Une fois encore, SFR se démarque par son dynamisme sur les déploiements. L'opérateur a mis en service 1 595 antennes supplémentaires, et installé 530 supports (qui peuvent accueillir plusieurs antennes sur des bandes différentes). Il est donc loin devant ses concurrents sur les deux tableaux. En termes d'antennes, le plus proche est Free Mobile, avec 871 activations sur le mois, tandis que sur les supports c'est Bouygues Telecom avec 303 de plus.

La majorité des nouvelles antennes de SFR ont été activées en 1 800 MHz. Une nouvelle fois, avec 996 activations, il est loin devant le deuxième de la liste, Free Mobile. Dans l'ensemble, Bouygues Telecom reste en tête sur ces fréquences, avec plus de 7 000 antennes, contre plus de 3 000 pour Free Mobile et 2 700 pour SFR. Une situation logique puisque, depuis près de quatre ans, l'Arcep autorise – moyennant finances – Bouygues Telecom à réutiliser la bande des 1800 MHz pour de la 4G alors que les autres ne peuvent faire de même que depuis quelques mois.

Toutes fréquences confondues, trois opérateurs se tiennent dans un mouchoir de poche : Bouygues Telecom (15  303 antennes), SFR (14 600) et Orange (14 358). Free Mobile reste loin derrière, avec 10 661 antennes actives, malgré l'un des meilleurs rythmes de déploiement.

Free Mobile continue son chemin solitaire sur les 700 MHz

Comme les mois précédents, Orange continue de prendre du retard sur ses concurrents, qui le dépassent un à un en nombre d'antennes. Pour référence, Free Mobile a activé deux fois plus d'équipements que l'opérateur historique sur le mois de novembre, passant d'ailleurs la barre des 10 000 antennes en fonctionnement. Il est d'ailleurs le seul à ajouter des équipements en 700 MHz, une seule étant en marche chez un concurrent (Bouygues Telecom) et elle a été mise en charge en avril de cette année.

Si la concurrence se fait plus rude, Orange ne semble par contre pas subir d'urgence réglementaire. Ses engagements de couverture dans les zones peu denses semblent en bonne voie d'être respectées. Il reste que le sujet semble être pressant pour les trois opérateurs disposant de fréquences 800 MHz. Sur le mois, SFR a activé 526 antennes, Bouygues Telecom, 375 nouvelles et Orange, 251.

Ces forts rendements sur la 4G ne devraient d'ailleurs pas trop influer sur les déploiements 2G de ces acteurs. Comme nous le confirmait récemment Bercy, la promesse de 100 % des centres-bourgs en 2G d'ici janvier ne sera pas tenue. Non pas que les opérateurs manquent (encore) à leurs obligations, mais l'État peine à leur fournir les pylônes sur lesquels installer leurs antennes mutualisées. Des problèmes de construction seraient en cause, l'Agence du numérique disant suivre le dossier de près.

Free Mobile accélère doucement sur la 3G

À noter que Free Mobile a activé 465 antennes 3G supplémentaires, soit le double du mois précédent. Au total, l'opérateur dispose de 8 190 antennes 3G, loin derrière ses concurrents. Le plus proche : Bouygues Telecom avec plus de 14 000 antennes, quand Orange culmine à plus de 20 000.

Pour rappel, l'itinérance de Free Mobile sur le réseau d'Orange va être fortement bridée à partir du 1er janvier puisque le débit descendant ne sera plus que de 1 Mb/s au maximum. Le quatrième opérateur doit donc accélérer le déploiement de son propre réseau. 


chargement
Chargement des commentaires...