Windows 10 privé de préversions en attendant les mises à jour différentielles

Tout vient à point... 47
En bref
image dediée
OS
Par
le lundi 05 décembre 2016 à 12:10
Vincent Hermann

Microsoft a mis en pause la distribution des images système pour les canaux rapide et lent de son programme Windows Insider. L’éditeur met actuellement en place son Unified Update Platform (UUP) pour les PC et tablettes, avec à la clé des téléchargements et installations plus rapides.

L’Unified Update Platform n’est pas une nouveauté à proprement parler dans Windows 10, puisqu’elle est déjà disponible dans les versions Mobile pour les testeurs depuis un mois. Cependant, Microsoft avait prévenu qu’il fallait encore du travail pour la version PC du système (donc pour tablettes également).

Les tant attendues mises à jour différentielles

Qu’est-ce qu’UUP ? Une série de changements internes pour rendre plus souple l’infrastructure d’installation des mises à jour. Actuellement, toute mise à jour majeure de type Anniversary Update réclame le téléchargement complet d’une image système qui sera ensuite installée par Windows Update. Même si 30 ou 50 % des fichiers ne seront pas remplacés par de nouvelles versions, le système récupère environ 3 Go de données, saturant la connexion au passage.

UUP est plus simplement le nom maison pour les mises à jour différentielles (ou delta). Les serveurs de Windows Update déterminent ce qui manque précisément à la machine et ne préparent alors que les mises à jour manquantes à lui envoyer. Microsoft parle d’une réduction du poids allant jusqu’à 35 %. À l’échelle d’une mise à jour majeure comme la future Creators Update, cela pourrait donc économiser 1 Go de téléchargement, tout en raccourcissant le temps d’installation.

UUP débarquera sur PC et tablettes dans quelques jours

L’éditeur s’apprête désormais à envoyer de nouvelles préversions de Windows 10 intégrant UUP. Ce week-end, l’éditeur a cependant prévu qu’il fallait pour cela mettre en pause tous les téléchargements des builds sur les canaux rapide et lent du programme Insider. Jusqu’à nouvel ordre, les PC et tablettes ne peuvent donc plus être mis à jour vers la build la plus récente, en attendant que les vannes soient rouvertes.

Le processus ne devrait durer que quelques jours, le temps que Microsoft teste le déploiement en interne. Notez par ailleurs que le système de distribution n’est pas totalement neuf puisque plusieurs builds de Windows 10 Mobile ont été déployées de cette manière. Évidemment, activer la fonctionnalité pour les PC et tablettes représente une charge hautement plus importante pour les serveurs.

Dans tous les cas, les utilisateurs classiques de Windows 10 (donc extérieurs au programme test) ne verront pas la couleur de l’Unified Update Platform avant que la Creators Update ne débarque. D’ailleurs, ceux qui laissent fonctionner le PC pour qu’il procède à ses mises à jour ne verront pas la différence. Par contre, ceux qui l’utilisent activement pendant la récupération sauront sans doute gré à Microsoft d’avoir fait un effort sur ce point.

Mises à jour sous Windows 10 : de gros efforts à faire

La gestion des mises à jour de Windows 10 est en effet hautement perfectible. D'une part, elles sont toujours aussi nombreuses à réclamer un redémarrage de la machine, malgré de multiples promesses sur le sujet dans le passé. D’autre part, Microsoft ne permet pas – y compris en option – de diminuer la priorité du téléchargement de ces mises à jour (celles du Windows Store comprises).

Quand la connexion est essentielle et que le système récupère des centaines de Mo en la saturant, les problèmes peuvent être nombreux. Enfin, Microsoft devrait permettre à l’utilisateur de bloquer le moindre redémarrage tant que des applications sont ouvertes.

En attendant, l’amélioration sera tout de même bienvenue, et on se demande pourquoi il a fallu tant de temps pour mettre en place un mécanisme si essentiel. Au retour des préversions, Microsoft devrait inaugurer la fonctionnalité avec une nouvelle build pour PC et tablettes.


chargement
Chargement des commentaires...