Wargaming rachète un studio mobile et s'allie avec Sega pour Total War Arena

Tank il y a de la vie, il y a de l'espoir 3
En bref
image dediée
Société
Kevin Hottot

Wargaming, l'éditeur de World of Tanks a décidé de se lancer plus sérieusement dans le domaine des jeux sur mobile en rachetant un studio finlandais spécialisé dans ce secteur : Boomlagoon. En parallèle, l'entreprise resserre aussi ses liens avec Sega.

En ce moment, il ne faut pas trop s'en faire pour Wargaming, l'éditeur de World of Tanks. Selon les estimations de nos confrères de Bloomberg, l'entreprise chypriote a enregistré un chiffre d'affaires de plus de 590 millions de dollars en 2015, dont environ 440 millions rien qu'avec son jeu phare. Les affaires sont donc florissantes, si bien que l'entreprise possédée à 64 % par son fondateur, Victor Kislyi, est valorisée à environ 1,5 milliard de dollars, soit autant qu'un grand éditeur tel que Capcom. 

En croisade vers le mobile

Si tout va bien de ce point de vue-là, Wargaming ne compte pas se reposer sur ses lauriers, et pioche dans son épais trésor de guerre pour financer quelques acquisitions. La dernière en date n'est autre que celle du studio finlandais Boomlagoon, spécialisé dans le développement de titres mobiles.

Fondé par d'anciens membres de studios tels que Rovio (Angry Birds) ou Remedy (Alan Wake, Max Payne...), il planche notamment sur des jeux de cartes à collectionner, un segment sur lequel Wargaming est également présent avec World of Tanks Generals. Le studio s'est aussi illustré en se réorientant vers les MOBA, avec son dernier titre baptisé Super Soldiers.

Pour l'heure, Wargaming n'a pas détaillé les objectifs précis qui se cachent derrière ce rachat, au montant resté secret. L'éditeur affirme seulement que cette acquisition lui permettra de « renforcer sa position sur les plateformes mobiles », ce dont on pouvait se douter.

Se diversifier pour mieux régner

Ce n'est pas la seule initiative de l'éditeur visant à diversifier ses activités. Il y a environ deux semaines, il annonçait s'allier avec Sega et le studio Creative Assembly pour fonder le label Wargaming Alliance, visant à promouvoir un futur titre free-to-play s'appuyant sur la franchise Total War (Total War Arena).

Le partenariat prévoit notamment un accès aux données de contact de plus de 100 millions de joueurs s'étant déjà essayés aux titres de l'entreprise chypriote. De quoi donner un coup de fouet au démarrage de n'importe quel titre, à condition que la qualité soit au rendez-vous. Rendez-vous donc en 2017 pour voir de quoi il en retournera.


chargement
Chargement des commentaires...