Nokia : un retour sur le marché des smartphones début 2017, en quelque sorte

Le goût d'un Nokia, mais... 81
En bref
image dediée
Smartphones
Vincent Hermann

C’est désormais officiel : la marque Nokia fera son grand retour l’année prochaine. Du moins en quelque sorte. La marque sera employée par HMD Global, qui en avait racheté les droits d'utilisation à Microsoft en mai dernier

Ballotée au gré des ventes de ces dernières années, la marque Nokia reviendra bien auprès du grand public. Elle ne sera cependant plus gérée de la même manière qu’avant le rachat par Microsoft de la branche mobile du constructeur. Avec cette opération, la firme de Redmond récupérait également le droit d’utiliser « Nokia » sur les features phones pour dix ans, des modèles à bas prix pour les marchés émergents.

En mai dernier, on apprenait cependant qu’une filiale de Foxconn nommée FIH rachetait toute cette activité pour 350 millions de dollars. Simultanément, Nokia cédait dans le cadre d'un partenariat stratégique les droits d'utilisation de sa marque à HMD, une société nouvellement fondée dans laquelle le constructeur ne dispose d'aucune part, en l'échange de royalties et d'un siège d'administrateur. Dans la foulée, HMD signait un autre pacte avec FIH, lui donnant le contrôle sur la vente, la publicité et la distribution des appareils produits par la filiale de Foxconn.

Toutes les conditions étaient donc réunies pour espérer un retour de la marque Nokia elle-même sur le marché, puisque HMD promettait d’investir 500 millions de dollars par pour développer des smartphones et tablettes sous Android.

Nokia sans être Nokia

Hier, c’est bien ce retour qui a été confirmé, en même temps que la finalisation des opérations de rachat. Et même si Nokia ne produira pas directement les nouveaux modèles, ils seront vendus « en son nom ». Conséquence, le site officiel du Finlandais dispose d’une nouvelle page dédiée aux téléphones sur son site. Elle ne contient pas de listes pour l’instant, mais un message indique clairement que de nouveaux smartphones arriveront en 2017.

Pourquoi cette annonce serait-elle différente des autres accords de licence dans ce domaine ? Certains éléments la rendent à part. D’une part, la société HMD Global est finlandaise, comme Nokia. D’autre part, 16 des 17 responsables sont d’anciens employés de Nokia, dont le président Florian Seiche, ancien vice-président chez Nokia puis chez Microsoft. Enfin, même si Microsoft a eu quelques années le droit d’utiliser la marque Nokia, ce dernier n’a pas pour autant affiché les téléphones disponibles sur son site officiel.

De nouveaux smartphones durant le premier semestre 2017 

En clair, il y aura de nouveaux smartphones Nokia sous Android « durant le premier semestre 2017 ». Pour le client intéressé, il n’y aura guère de différence, mais le produit sera tout simplement construit par une autre entreprise, Nokia touchant des royalties sur chaque vente. Cela étant, la question est de savoir si ces nouveaux produits pourront se différencier dans un marché hautement concurrentiel, notamment sur le segment Android.

Nokia était connu pour la qualité de construction de ses téléphones, et HMD aurait donc une vraie carte à jouer sur ce terrain. Aucune précision n’ayant été donnée, on ne sait pas quelles gammes seront visées, et on imagine qu’un milieu de gamme assez classique permettrait de se lancer en douceur, à moins de chercher tout de suite à se démarquer. Dans tous les cas, HMD Global veut « devenir un acteur significatif sur le marché mondial des smartphones ». Ce que l’on pourra confirmer ou non dans les années qui viennent.


chargement
Chargement des commentaires...