Montres connectées : face à un marché morose, Motorola arrête les frais

Du moins jusqu'à nouvel ordre 70
En bref
image dediée
Obj. Connectés
Vincent Hermann

Motorola a déclaré qu’il ne commercialiserait plus aucune montre connectée, à moins que le marché ne se reprenne sur ce segment. Il n’y aura donc pas de nouveau modèle quand Google lancera la version 2.0 de sa plateforme Android Wear.

L’année 2016 a été marquée par un ralentissement prononcé des montres connectées. L’actualité et le rythme d’apparition se sont largement amoindris. Cependant, avec l’arrivée prochaine d’Android Wear 2.0, on pouvait se poser la question : les constructeurs allaient-ils profiter des nouveautés pour étoffer leurs gammes ? En ce qui concerne Motorola, ce ne sera pas le cas, jusqu’à nouvel ordre.

Plus aucun nouveau modèle chez Motorola

La confirmation a été donnée à The Verge. Shakil Barkat, en charge du développement des produits, a indiqué que le marché n’était tout simplement plus assez vivace pour lancer une nouvelle montre connectée. Ce type d’objet n’a ainsi « plus de grand attrait » pour que le constructeur continue de proposer de nouveaux produits « année après année ». Dans ses prévisions Motorola, va plus loin puisqu'il annonce que plus aucun « wearable » (montres, bracelets, etc.) n'est prévu.

Le responsable précise toutefois que le marché des montres continuera d’être examiné de près. Il ne nie pas un potentiel retour de Motorola, mais la situation devra d’abord évoluer : « Nous pensons que le poignet a toujours de la valeur, et il y aura un moment où [les montres] fourniront davantage de plus-value aux consommateurs qu’elles ne le font aujourd’hui ».

Une activité fortement ralentie

Il faut dire qu’après l’embrasement de ce segment il y a quelques années, l’activité s’est nettement ralentie. S’agissant d’un type de produit relativement nouveau, beaucoup attendaient que le marché murisse. Apple était attendu au tournant avec sa Watch, mais même si le constructeur Cupertino se dit satisfait à chaque fois des ventes de sa montre, il n’a jamais donné le moindre chiffre précis, malgré les évolutions récentes de ses modèles.

Par ailleurs, une majorité de montres commercialisées utilisent la plateforme Android Wear de Google. Or, la version 2.0, qui offre plus de latitude aux constructeurs et davantage d’indépendance aux utilisateurs, est en retard. Son arrivée a été repoussée à 2017, probablement durant le premier trimestre. Google a précisé qu’il fallait plus de temps pour tester les capacités du système, et qu’une Developer Preview 4 serait d’ailleurs proposée.

La question de la mise à jour pour les montres existantes

Un marché devenu quelque peu morose donc, où la sortie d’Android Wear 2.0 pourrait éventuellement provoquer un sursaut. Il sera d’ailleurs intéressant de voir à sa sortie quelles sont les montres existantes qui pourront en profiter. Comme pour les smartphones Android, il est probable que les plus anciens modèles soient laissés de côté.


chargement
Chargement des commentaires...