Prisma privée d'accès à l'API Live de Facebook

Un smartphone n'est pas une caméra professionnelle 14
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

L’application Prisma s’est vu retirer par Facebook son accès à l’API Live de ce dernier, qui permet de diffuser en direct un flux vidéo sur le réseau social. Raison invoquée, une utilisation redondante avec ce que propose déjà l’application mobile Facebook.

Prisma est une application pour Android et iOS qui se propose d’appliquer des filtres assez spéciaux sur les photos et vidéos (d’un maximum de 15 secondes). Plutôt que de simplement influer sur les couleurs, la luminosité ou la saturation, elle transforme les médias en « dessins ». L’application a rapidement eu du succès et a reçu il y a quelque temps une mise à jour bienvenue pour lui permettre de fonctionner totalement en mode hors-ligne.

Plus de diffusion sur Facebook pour Prisma

Plus récemment, une autre mise à jour lui a ajouté la capacité de diffuser directement un flux vidéo avec filtre sur Facebook, via l’API Live de ce dernier. La fonctionnalité n’était cependant réservée qu’aux iPhone 6s et 7, à cause de la puissance réclamée pour appliquer les effets en temps réel. Malheureusement, Facebook vient de révoquer l’accès de Prisma à cette API.

La raison invoquée par le réseau social, rapportée par TechCrunch, est une redondance : « Votre application diffuse de la vidéo depuis la caméra de l’appareil mobile, ce qui peut déjà être fait avec l’application Facebook. L’API de vidéo en direct est conçue pour laisser les personnes publier des vidéos en live depuis d’autres sources comme les caméras professionnelles, les installations à caméras multiples, les jeux et les partages d’écran ».

Une simple volonté de dégager la voie ?

Pourtant, nos confrères soulignent que rien dans la documentation de l’API n’interdit d’utiliser la caméra du smartphone, et qu’il est tout à fait possible d’appliquer des filtres. Aram Airapetyan, cofondateur de Prisma, indique que l’équipe a essayé de résoudre le problème, mais que « Facebook a des règles strictes ». Et puisque Prisma ne diffuse ni d’un drone ni d’une caméra professionnelle, il ne peut pas bénéficier de la diffusion live sur Facebook.

Il est possible que les vraies raisons de Facebook se cachent dans ses propres projets. En octobre, la société a fait la démonstration de fonctionnalités équivalentes à celles de Prisma, juste avant que ce dernier ne propose la diffusion live. Par ailleurs, Prisma n’a pas dit son dernier mot sur la diffusion en direct. La petite entreprise russe compte simplement se tourner vers d’autres sites. Pourquoi pas Periscope ?


chargement
Chargement des commentaires...