Facebook propose des jeux sur Messenger avec Instant Games

17 titres à consommer sur le pouce 5
En bref
image dediée
Reseaux Sociaux
Kevin Hottot

Facebook vient de pousser une mise à jour inattendue pour son service Messenger. Il inclut désormais une quinzaine de jeux, tels que Pac-Man ou Galaga sur lesquels défier ses amis.

Plus le temps passe, et plus Facebook cherche à enrichir Messenger, son service de discussion instantanée. Récemment, cela s'est traduit par l'arrivée de la publicité, du chiffrement (optionnel) des communications ou encore par l'arrivée d'Instant Video.  Le réseau social a franchi une nouvelle étape hier avec l'introduction de jeux et de fonctions liées à ces derniers.

Envie d'organiser un concours sur Pac-Man ?

Une nouvelle icône en forme de manette a fait son apparition au-dessus de la zone de saisie du texte, sur les versions pour Android (5.0 minimum) et iOS (8.0 minimum) de l'application Messenger, mais également sur les ordinateurs, via les versions web de Facebook et Messenger. Cliquer ouvre un menu proposant de vous essayer à une quinzaine de titres. 

Facebook Messenger Games

Le catalogue propose une assez large variété de genres, allant des classiques Pac-Man et Galaga à des titres plus modernes comme Shuffle Cats (le dernier né de Zynga) ou Endless Lake, un runner au design très fortement inspiré par Monument Valley

Tous ont pour point commun de mettre l'accent sur le score et donc de promouvoir la compétition entre amis. Ainsi, battre votre record enverra une notification à l'ensemble des personnes présentes dans la conversation active au moment où vous avez lancé le jeu, ce qui pourra en agacer certains. Un système de classement propre à chaque titre est également prévu. 

Facebook Messenger GamesFacebook Messenger GamesFacebook Messenger Games

Facebook mise sur sa plateforme Instant Games

Ces jeux reposent sur la nouvelle plateforme Instant Games, que Facebook inaugure avec ce premier essai sur Messenger. L'objectif est de permettre aux développeurs de proposer des jeux en HTML5 directement sur le réseau social, jouables aussi bien sur mobiles que sur ordinateurs, sans installation requise. Pour séduire les studios, le réseau social dit pouvoir compter sur son très grand nombre d'utilisateurs, plus de 1,7 milliard.

Quelques-uns ont d'ailleurs déjà craqué. C'est notamment le cas de Zynga, historiquement très dépendant du réseau social, mais aussi d'acteurs plus généralistes comme les japonais Bandai Namco, Konami ou Taito. Instant Games est pour l'instant disponible dans 30 pays, dont la France.


chargement
Chargement des commentaires...