iOS 10.2 et macOS Sierra 10.12.2 : la bêta 4 corrige de nombreux bugs, mais pas tous

Pas grave, on a les nouveaux emojis 19
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Apple propose depuis cette nuit les quatrièmes bêtas de ses prochaines mises à jour iOS 10.2 et macOS Sierra 10.2. Les téléchargements sont disponibles aussi bien pour les développeurs que pour les testeurs publics. Il s’agit essentiellement de corrections de bugs, la liste des nouveautés n’ayant pas changé.

Depuis le début, la mise à jour iOS 10.2 est plus visible que celle pour Sierra, qui comporte moins de nouveautés apparentes. Comme nous l’avons déjà indiqué, on y retrouve de nouveaux emojis, fonds d’écran et effets pour iMessage, de nouvelles options de tri pour Musique, une application TV présentée en septembre et remplaçant Vidéos (mais disponible aux États-Unis uniquement pour l’instant), des options permettant de préserver les réglages de l’appareil photo ou encore de nouveaux widgets.

Essentiellement des corrections de bugs

La quatrième bêta se « contente » en fait de corriger les problèmes, toutes les nouveautés étant apparues dans les deux premières. Nous avons cependant repéré au moins un bug graphique qui est toujours là : un léger clignotement des notifications sur l'écran verrouillé. Un phénomène qui n'est pas systématique.

Du côté de Sierra, les améliorations de la mise à jour 10.2 se situent davantage sous le capot, sous la forme de corrections de bugs et d’améliorations des performances. Les nouveaux emojis et effets iMessage sont bien entendu pris en compte.

Rappel : attention aux systèmes en bêta

Dans les deux cas (et dans une moindre mesure pour watchOS 3.1.1), cette quatrième bêta est disponible pour les développeurs et les utilisateurs inscrits au programme Beta d’Apple. Ce dernier permet de récupérer un profil qui, une fois installé, débloque l’arrivée des préversions comme s’il s’agissait de mises à jour classiques. Notez que dans le cas d’iOS 10.2, cette bêta 4 est particulièrement lourde, avec par exemple 1,81 Go pour un iPhone 7.

On rappellera enfin que s’il est très simple de s’inscrire à ce programme public de test, les versions récupérées sont loin d’être finalisées. Elles contiennent des bugs, peuvent planter et surtout provoquer des incompatibilités et instabilités avec les applications tierces. Il n’est donc pas recommandé de les installer sur des appareils utilisés en production ou qui répondent à certains impératifs de bon fonctionnement.


chargement
Chargement des commentaires...