Audio, voiture connectée : Samsung boucle le rachat de Harman pour 8 milliards de dollars

Samsung & Olufsen 42
En bref
image dediée
Crédits : maxsattana/iStock
Société MàJ
Kevin Hottot

Mise à jour : Harman vient d'annoncer que son rachat par Samsung était finalisé, les actionnaires ayant validé cette opération, tout comme les autorités compétentes. Pas de changement sur le prix : 112 dollars par action, soit un total de 8 milliards de dollars.

Samsung vient d'annoncer son intention de racheter le groupe américain Harman, spécialisé dans les produits audio et aux systèmes de divertissement embarqués dans les voitures. Le géant coréen a mis 8 milliards de dollars sur la table et compte finaliser l'opération courant 2017.

Après avoir fait le dos rond le temps de laisser passer la tempête ayant secoué le lancement du Galaxy Note7, Samsung se redresse et compte bien aller de l'avant. Une volonté qui se traduit par l'annonce aujourd'hui du rachat de Harman, un spécialiste des produits audio et des systèmes multimédia pour l'automobile.

L'eldorado automobile

Pour mettre la main sur cette entreprise, Samsung va aller puiser 8 milliards de dollars dans ses profondes réserves de liquidités, estimées à 66,2 milliards d'euros il y a quelques semaines seulement. Un montant qui représente une prime de 28 % par rapport à la dernière valorisation boursière de la société. Pour justifier ce chèque, le géant coréen met en avant quelques chiffres clés pour Harman.

Harman Samsung

Cette entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 7 milliards de dollars, avec un EBITDA proche de 900 millions de dollars sur son dernier exercice en date. Mais surtout, Samsung met ici la main sur quelques marques bien connues des audiophiles : Harman Kardon, Bowers & Wilkins, Bang & Olufsen, JBL ou encore Mark Levinson. Son chiffre d'affaires provient majoritairement (44 %) de produits liés à l'automobile et de solutions audio domestiques (32 %). Le reste se répartit entre des gammes destinées aux professionnels (14 %) et des « services connectés » (9 %).

Harman, c'est également des équipes de recherche et développement qui totalisent 15 000 personnes, et ont couché sur papier plus de 6 300 brevets, sur lesquels Samsung doit très certainement lorgner. Un autre chiffre a mis l'eau à la bouche du géant coréen : celui du marché visé par les produits Harman, estimé à plus de 100 milliards de dollars. Samsung y voit en effet un relais de croissance durable pour ses activités. Cela pourrait aussi lui servir d'image de marque pour renforcer la partie audio de ses terminaux mobiles.

Harman conservera une certaine indépendance

Si Samsung compte bien mettre la main sur l'ensemble du capital de Harman, il n'est pas question pour autant d'absorber complètement l'entreprise. Elle continuera donc d'exister en tant que filiale indépendante de Samsung Electronics et toutes les marques existantes subsisteront. Par ailleurs, il est prévu que l'ensemble des employés d'Harman, y compris au niveau de la direction, reste en place. Pas question non plus de déménager le quartier général de l'entreprise, installé aux États-Unis. 

En bourse, la nouvelle a été accueillie chaudement, l'action Harman a bondi de 25 % lors de la dernière séance, afin de s'établir juste en dessous des 112 dollars proposés par Samsung, signe d'une certaine confiance des marchés dans l'aboutissement de cette opération. Selon Samsung, la transaction devrait être finalisée d'ici mi-2017, à moins que des obstacles réglementaires ne viennent retarder les discussions.

Dernière mise à jour le 13/03/2017 08:56:30

chargement
Chargement des commentaires...