Blizzcon : de Deepmind au retour du Diablo de 1996, ce qu'il fallait retenir

Un jeu acheté, une part de gâteau offerte ? 21
Accès libre
image dediée
Jeux video
Par
le samedi 05 novembre 2016 à 10:00
Kevin Hottot

La Blizzcon fait son retour ce week-end. Et pour cette dixième édition, Blizzard avait de nombreuses nouveautés à montrer... même si certains seront déçus de ne pas découvrir de nouveau titre majeur en provenance de l'éditeur cette année.

Cette année, Blizzard avait l'occasion de célébrer plusieurs anniversaires. La première Blizzcon s'est en effet tenue il y a dix ans, tandis que la franchise Diablo souffle sa vingtième bougie. L'éditeur, lui, passait le cap du quart de siècle.

Avec pareille accumulation d'évènements, on ne pouvait s'attendre qu'à un lot important d'annonces de grande envergure, même si certains pourront être déçus des nouvelles autour de certaines franchises. Concrètement, si vous attendiez un Warcraft IV, c'est loupé.

Virage serré vers l'e-sport pour Overwatch

La conférence d'ouverture a d'abord porté sur Overwatch, qui accueillera très prochainement un nouveau personnage, Sombra, dont les détails avaient déjà fuité dans la presse il y a maintenant deux semaines. Il s'agit d'une experte en infiltration, capable de « pirater ses ennemis pour les déstabiliser », par exemple en désactivant des kits de soin ou en utilisant une bombe IEM pour faire tomber leurs boucliers.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Mais l'annonce quelque peu éventée de Sombra n'était pas le point le plus important concernant le FPS de Blizzard. L'éditeur a en effet levé le voile sur l'Overwatch League, une compétition « professionnelle » sur le titre, reprenant le principe des LCS sur League of Legends. 

Mike Morhaime, le PDG de Blizzard présente ce circuit de compétitions comme « une véritable opportunité de carrière pour les joueurs les plus doués ». Certains s'étant déjà illustrés dans d'autres tournois seront « invités » par des équipes à des phases de détection, avec à la clé des contrats incluant une rémunération complète avec salaire de base, primes et d'autres avantages.

Pour l'heure, l'éditeur ne donne pas plus de détails concernant cette initiative, mais assure que de plus amples informations seront communiquées d'ici quelques mois. Autant dire qu'avec l'essor que connaît l'eSport en ce moment, notamment au niveau publicitaire et médiatique, cette nouvelle devrait aiguiser quelques appétits.

Starcraft II accueille Deepmind

Du côté de Starcraft II, les nouveautés en jeu se limitent au lancement prévu avant la fin de l'année du troisième pack de missions mettant en scène Nova, et l'arrivée d'un nouveau commandant en mode coopération : Alexei Stukov. Celui-ci aura la capacité de construire des bâtiments produisant des terrans infestés en continu, ou encore de contaminer les bâtiments adverses, ce qui peut s'avérer utile.

D'autres commandants et de nouvelles cartes sont actuellement en cours de développement, mais l'éditeur ne souhaite pas en dire plus pour l'instant. Il n'y a par contre aucun pack de contenu solo en travaux pour Starcraft II en ce moment.

Blizzard va également introduire un nouvel objet en jeu : le War Chest. Achetable en argent réel, il renfermera plusieurs récompenses que le joueur devra débloquer en remplissant des quêtes ou en jouant des parties multijoueur (compétitif ou co-op). L'éventail des bonus va de portraits à de nouveaux skins pour les unités en passant par des grafitis et des comics (dématérialisés) en apprenant davantage sur l'univers de Starcraft. À l'instar du Compendium de DOTA 2, une partie des revenus issus de la vente de War Chests sera ajoutée à la cagnotte de tournois du circuit WCS.

Enfin, Blizzard et Deepmind (oui, celui à l'origine de l'IA AlphaGo) ont annoncé qu'ils travailleront ensemble à l'élaboration d'intelligences artificielles plus poussées pour le jeu. Pour cela l'éditeur mettra à disposition une API, non seulement aux équipes de Deepmind, mais également aux chercheurs travaillant dans les domaines de l'IA et du Machine Learning.

L'un des objectifs de ce projet, est de parvenir à créer un algorithme capable de battre à plate couture un joueur professionnel. Un vœu déjà prononcé en mars dernier par les équipes de Deepmind et de Google .

Blizzcon 2016

De nouveaux héros dans la tempête

Concernant Heroes of the Storm, deux nouveaux héros vont entrer dans l'arène d'ici la fin du mois de décembre. Le premier n'est autre que le Haut-Roi Varian Wrynn, aussi connu sous le petit nom de « Lo'Gosh ». Le second, Ragnaros, tentera de vous purifier par le feu.

Ce dernier pourra notamment remplacer temporairement une des tours sur le terrain, pour infliger de (très) lourds dégâts aux adversaires. Varian sera quant à lui le premier héros à disposer de « talents multiples », qui selon Blizzard, permettront de le manier de six manières différentes en fonction des choix opérés par le joueur, qui pourra par exemple troquer son bouclier contre une deuxième épée, pour infliger plus de dégâts, au prix d'une résistance moindre.

Une nouvelle carte a également été dévoilée pour le mode « Choc des héros ». Baptisée Blackheart's Revenge, elle demandera aux joueurs de collecter des projectiles et de les apporter jusqu'à un canon situé au milieu du terrain, afin de bombarder l'objectif, tout en tachant de défendre leur propre bateau. Une mécanique plutôt classique mais qui reste efficace.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Inspecteur Gadgetzan

Pour Heartstone, il est question du lancement d'une nouvelle extension apportant une foule de nouvelles cartes : Main Basse sur Gadgetzan. Rassurez-vous, vous n'y trouverez pas seulement des gobelins – ce qui évite une certaine redondance des thèmes –, mais trois « familles du crime » regroupant des cartes utilisables par trois classes, dont certaines sont légendaires.

Le lancement de cette extension est prévu pour le début du mois de décembre, mais Blizzard ne perdant jamais le nord, il est déjà possible de précommander des lots de 50 paquets de cartes pour 44,99 euros, directement sur Battle.net. Un moyen rapide mais peut-être moins enthousiasmant de collecter les 132 cartes ajoutées pour l'occasion.

Diablo joue la corde de la nostalgie

Les fans de Diablo auront été servis cette année, avec trois annonces à retenir. La première n'est autre que l'arrivée du premier épisode de la série, qui a été recrée au sein de Diablo III. Les héros de Sanctuaire pourront explorer à nouveau les seize niveaux de souterrains situés sous le monastère, y pourfendre des armées de démons et récolter la fameuse pierre d'âme rouge.

Pour se rapprocher un peu de l'expérience de jeu originale, les équipes de Blizzard ont pensé à inclure quelques limitations d'époque. Le personnage ne pourra par exemple que se déplacer dans huit directions et un filtre graphique sera appliqué afin de faire apparaître de gros pixels bien granuleux.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Ce contenu sera proposé gratuitement avec le patch 2.4.3 qui sera déployé la semaine prochaine sur les serveurs de test (PTR) et début 2017 pour l'ensemble des joueurs. Attention, ce mode ne sera disponible qu'au mois de janvier de chaque année, pour célébrer l'anniversaire de la franchise. Ce patch sera aussi l'occasion pour l'éditeur d'ajouter deux nouvelles zones pour le mode aventure, qui seront présentées lors du deuxième jour de conférences.

Autre grande annonce, une nouvelle classe fera son apparition au deuxième semestre 2017 : le nécromancien. Il sera bien évidemment capable d'invoquer des squelettes et des golems de chair, de faire exploser des cadavres, de lancer des projectiles en os, bref, de faire à peu près tout ce dont il était déjà capable dans Diablo II. Pour y parvenir, il s'appuie sur deux ressources : l'essence, qu'il pourra régénérer à l'aide de certains sorts, et les corps sans vie des monstres qu'il aura vaincus.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Un seul point reste à éclaircir : le modèle économique retenu pour cette classe. Blizzard évoque un « pack » comprenant l'accès au nécromancien, deux emplacements de personnages supplémentaires ainsi que deux onglets de stockage d'objets, mais n'a pour l'instant pas précisé de tarif. Espérons qu'il sera moins élevé que celui d'une extension complète.

Enfin, une armurerie sera ajoutée en jeu courant 2017. Celle-ci permettra de sauvegarder plusieurs profils pour un personnage (équipement, gemmes, sorts, runes...) afin de pouvoir basculer rapidement entre deux configurations (solo, failles majeures, farming...) sans devoir passer un quart d'heure à tout paramétrer. Une mise à jour de confort qui aura tardé à venir.

World of Warcraft : de Sargeras à Argus

Terminons ce tour d'horizon avec World of Warcraft. Blizzard a détaillé le contenu des deux prochaines mises à jour prévues pour le MMORPG.

La première numérotée 7.1.5 signera le retour de la Guilde des Bastonneurs, avec « des douzaines de boss » au programme, dont des combats de raid que l'éditeur promet « chaotiques ». Les joueurs pourront acheter des améliorations qui pourront profiter à l'ensemble de la communauté, telles qu'un cimetière plus proche de l'arène (ça peut servir), grâce à une nouvelle monnaie : l'or des bastonneurs.

Six donjons de l'extension Mists of Pandaria seront ajoutés à la liste de ceux accessibles via le « Timewalking ». Blizzard précise qu'il n'est pas encore question d'ajouter ceux de Warlords of Draenor pour le moment, ce contenu étant encore un peu trop frais.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Enfin, des micro-évènements d'un ou plusieurs jours seront programmés tout au long de l'année. Ceux-ci ne proposeront aucune récompense particulière mais seront l'occasion de « faire quelque chose de différent » ou de se replonger dans l'histoire du jeu. Le premier d'entre eux sera une journée en mémoire d'Ahn'Quiraj, où les joueurs de la Horde et de l'Alliance seront invités à prendre part à des combats en Silithus, comme à l'époque du niveau 60.

Le contenu du patch 7.2 – « Coming Soon-ish™» – sera quant à lui un peu plus conséquent. Au programme un raid et un donjon qui mèneront les héros d'Azeroth tout droit vers la Tombe de Sargeras, un nouveau fil de quêtes pour le hall de classe, un camp à développer sur le Rivage brisé et une foule d'expéditions. Les armes prodigieuses profiteront quant à elles de nouveaux traits à débloquer et de reliques pouvant en améliorer deux à la fois.

Une apparence supplémentaire pourra être débloquée pour chacune d'elles, à condition de remplir une quête spécifique (et différente pour chaque classe), dont le principe serait inspiré de celle du bâton de prêtre Anathème/Bénédiction.

Blizzcon 2016Blizzcon 2016

Côté PVP, de nouvelles escarmouches vont être inaugurées, dont une arène opposant deux équipes de 15 joueurs, un Bassin d'Arathi pris dans une tempête de neige et n'offrant aucune visibilité, ou encore une variante du Goulet des Chanteguerre. 

Pour finir, Blizzard a confirmé que la mise à jour 7.2 ne sera pas le dernier patch de contenu, puisqu'il faudra par la suite s'envoler pour Argus, porter le coup de grâce aux forces de la Légion. De quoi occuper tout le monde avant l'annonce d'une nouvelle extension pour 2018.


chargement
Chargement des commentaires...