Abonnements, remboursements : les évolutions du Play Store pour les studios de jeux vidéo

Des sous et de la mise en avant 8
En bref
image dediée
Applications
Par
le vendredi 04 novembre 2016 à 11:30
Guénaël Pépin

Les jeux vidéo sont de plus en plus nombreux sur le Play Store, avec d'autant plus de difficultés à se différencier et se monétiser. Google prévoit d'assouplir les abonnements, de permettre de mieux contrôler les remboursements et ouvre certaines de ses sélections à plus de développeurs.

Google vient d'annoncer une série de fonctions à venir, censées améliorer le quotidien des développeurs de jeux vidéo sur sa boutique d'applications Android, le Play Store. Dans un billet de blog, la société affirme multiplier les efforts en faveur des concepteurs de jeux, alors que la concurrence entre eux se renforce. Selon Reuters, Apple et Google font face aux plaintes de plus en plus vives de ces développeurs, alors que les téléchargements d'applications se tasseraient.

Des prix d'introduction pour les abonnements

Pour les convaincre de continuer à travailler sur Android, Google a annoncé l'arrivée prochaine de prix d'introduction pour les abonnements. En clair, il sera possible de créer des promotions pour les nouveaux abonnés, en passant directement par la boutique d'applications. Par exemple faire payer un dollar sur trois mois, avant un retour au prix habituel. Le groupe compte encourager ce modèle, qui afficherait la croissance la plus rapide sur le Store, avec des dépenses multipliées par dix en trois ans.  Il est possible de s'inscrire pour la nouvelle API par ce formulaire.

Le groupe de Mountain View a aussi annoncé l'arrivée en bêta (fermée) d'une nouvelle API pour identifier les utilisateurs qui ont demandé un remboursement. L'outil doit aider les développeurs à mieux maîtriser leur budget, même si son fonctionnement exact n'a pas été décrit. Les clients ont généralement jusqu'à 48 heures pour être remboursés en cas d'achat involontaire ou regretté.

Des fonctions qui s'ouvrent peu à peu

Google est aussi revenu sur certains programmes lancés ces derniers mois. L'un d'eux est la pré-inscription à des applications, qui permet d'être prévenu lors de leur disponibilité. Le groupe affirme qu'elle s'est popularisée auprès des clients avec des titres comme Clash Royale et Candy Crush Jelly Saga. Le succès de Super Mario Run, qui doit sortir en décembre sur iOS, est aussi un indicateur important. Le programme sur le Play Store reste pour le moment limité à certains studios triés sur le volet, sans annonce d'une éventuelle ouverture publique dans les prochains mois.

Pourtant, d'autres fonctions deviennent exploitables par un plus large panel de développeurs. C'est le cas de l'Accès anticipé, lancé en bêta ouverte il y a quelques mois. À l'image d'un GOG, Steam ou d'un Xbox Live, il permet de proposer une version de développement de l'application, avant sa sortie en version finale. N'importe quel développeur peut proposer l'un de ses jeux, même si le sésame est bien délivré sur décision de Google.

Enfin, pour contribuer un jeu à se différencier de la masse, rien ne vaut une mise en avant manuelle. C'est ce que propose Le Coin indé de la boutique, qui doit souligner les titres aboutis ou innovants disponible sur la plateforme. Concrètement, il présente les principaux titres de la catégorie, de PewDiePie's Tuber Simulator à This War Of Mine en passant par Reigns. Il est possible de demander sa place via un formulaire dédié, même si l'inclusion reste bien entendu à l'appréciation de la société américaine.


chargement
Chargement des commentaires...