Windows 10 : la nouvelle préversion 14959 officialise enfin les mises à jour différentielles

Et vu le poids des builds... 42
En bref
image dediée
OS
Par
le vendredi 04 novembre 2016 à 11:00
Vincent Hermann

Alors que l’on attendait une préversion de la Creators Update, avec les nouveautés montrées récemment, Microsoft a publié une build révisant une nouvelle fois la base. Cependant, il s’agit cette fois d’une amélioration promise de longue date : les mises à jour différentielles.

Ceux qui participent au programme Windows Insider (voir notre article sur la marche à suivre) le savent bien : à chaque nouvelle build de test, il faut télécharger l’équivalent d’un système entier et en passer par une phase assez longue d’installation (la présence d’un SSD réduit fortement le temps d’attente néanmoins). On savait pourtant que Microsoft travaillait sur un nouveau système de mise à jour, plus efficace.

Bienvenue à l'Unified Update Platform

Depuis hier soir, les testeurs Insider peuvent récupérer la build 14959 dans le canal rapide, sur PC, tablettes et smartphones. Elle contient une importante évolution – du moins pour les smartphones pour l'instant – nommée Unified Update Platform (UUP), disponible pour les trois types d’appareils. La Xbox One n’est pas comprise dans le lot, car elle n’utilise pas Windows Update pour se mettre à jour.

En quoi consiste UUP ? Principalement à appliquer des mises à jour différentielles. Ce qui signifie qu’en cas de mise à jour majeure, comme l’Anniversary Update de cet été ou la future Creators Update, le système ne va récupérer que ce qui change vraiment, et non l’équivalent d’une image ISO complète du système. Selon Microsoft, les utilisateurs peuvent s’attendre à une réduction de 35 % du poids des données à récupérer.

Une différence de taille qui influe directement sur la vitesse du système à réaliser ces opérations. Des mises à jour réduites d’un tiers sont plus rapides à télécharger et à installer. Un point particulièrement important quand on sait que Windows Update a la désagréable habitude de profiter de l’intégralité de la bande passante disponible pour récupérer les fichiers, sans trop se poser de questions sur les autres activités de l’utilisateur. Microsoft ne dit d’ailleurs rien sur ce point précis. Notez que, dans tous les cas, le changement devrait être particulièrement sensible sur les smartphones.

Ne récupérer que les mises à jour manquantes

UUP influe également sur la manière dont les mises à jour sont vérifiées. Quand Windows Update contrôle la présence de correctifs ou autres, c’est le serveur maintenant qui analyse l’appareil utilisé pour déterminer ce qui manque précisément. En retour, les serveurs n’enverront que les mises à jour qui manquaient, et non un lot complet.

Microsoft assure qu’avec un déplacement des calculs vers les serveurs, les opérations seront donc plus rapides, les PC, tablettes et smartphones ayant moins de travail à accomplir. Côté utilisateur, il n’y aura aucune différence dans la manipulation.

Les smartphones pourront passer directement à la dernière révision

Pour les smartphones, il y a également un autre bénéfice. Sur un PC, la mise à jour se fait toujours directement vers la dernière révision en cours. Par exemple, si votre PC n’a pas été connecté à Internet pendant six mois, Windows 10 va récupérer non seulement l’Anniversary Update, mais également toutes les mises à jour sorties depuis. Windows 10 Mobile ne fonctionnait cependant pas comme ça : il fallait d’abord récupérer la dernière évolution majeure, puis seulement après le redémarrage télécharger les mises à jour.

Avec UUP, ce processus est court-circuité pour s’aligner sur ce qu’on voyait déjà sur PC et tablette. Désormais, qu’importe la version en cours d’utilisation, Windows Update récupèrera toujours la dernière mouture disponible du système, avec toutes ses mises à jour.

Une nouveauté présente dans la Creators Update

La nouvelle build 14959 peut donc être récupérée dans Windows Update pour tous les testeurs inscrits dans le canal rapide. Ce qui signifie que les nouvelles installations de builds ne seront modifiées qu’à compter de celle-là. Du côté des utilisateurs classiques, UUP sera disponible dans la Creators Update, et recevra d’ailleurs dans les mois qui viennent des améliorations supplémentaires avant son lancement. Notez bien que seule la build pour Windows 10 Mobile contient pour l'instant UUP, les PC et tablettes devant la recevoir avant la fin de l'année.

Comme déjà signalé, on aimerait cependant que Microsoft fasse un effort sur la manière dont sont téléchargées les mises à jour. Il ne serait clairement pas difficile de mettre en place une limite sur la bande passante, calculée en fonction de l’activité de la machine. Si vous êtes par exemple sur un jeu en ligne et que Windows Update détecte une mise à jour, il n’hésitera pas à saturer la connexion pour la récupérer. Quand il s’agit d’une nouvelle build de 3 Go, selon la connexion, il peut s’écouler une heure avant que le téléchargement ne se termine.

Enfin, soulignons qu'en dépit de ce qu'avait annoncé Microsoft, la préversion ne contient pas encore les nouveautés présentées durant sa dernière conférence. Il faudra donc attendre encore pour voir notamment les nouvelles options de personnalisation, le Windows Defender remanié ou encore l'épinglage des contacts dans la barre des tâches.


chargement
Chargement des commentaires...