James Webb Space Telescope : la construction est terminée, décollage prévu en octobre 2018

Espérons qu'il ne verra pas flou... 40
En bref
image dediée
Crédits : NASA
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

La construction du James Webb Space Telescope est terminée. Pour rappel, il s'agit du plus grand télescope spatial qui sera lancé d'ici deux ans. Il dépassera Hubble dans plusieurs domaines et devrait permettre de mieux comprendre l'Univers.

Cela fait maintenant plus de 26 ans que Hubble est dans l'espace (voir votre actualité sur les 25 ans du télescope spatial). Après un début de vie assez chaotique, la routine s'est installée et Hubble nous propose régulièrement de superbes clichés de l'Univers. Alors que la mission devait prendre fin en juillet 2016, elle a été de nouveau repoussée de cinq ans, jusqu'au 30 juin 2020. Pendant ce temps, la relève se prépare avec le James Webb Space Telescope.

La construction du miroir primaire de celui-ci est désormais terminée. Il est composé de 18 miroirs hexagonaux assemblés dans une salle blanche du centre spatial Goddard de la NASA. Pour rappel, ce projet est issu d'une collaboration internationale entre les agences spatiales américaine (NASA), européenne (ESA) et canadienne (CSA).

Nos confrères de Space.com indiquent que John Mather, astrophysicien et responsable du projet scientifique explique que, « aujourd'hui, nous célébrons le fait que notre télescope est terminé, et nous sommes sur le point de prouver qu'il fonctionne ». Il ajoute que le télescope James Webb Space Telescope surpasse Hubble sur deux points importants : il s'agit du plus grand télescope spatial et il est spécialement pensé pour analyser les infrarouges, ce qui n'est pas le cas de son petit frère.

James Webb Telescope

Les ambitions portées par le James Webb Space Telescop sont nombreuses et les informations qu'il récoltera devraient aider les scientifiques à « mieux comprendre notre système solaire, et au-delà » explique la NASA. Grâce à ses miroirs et sa vision infrarouge, il pourra regarder « à plus 13,5 milliards d'années pour voir les premières étoiles et galaxies se former dans l'obscurité de l'univers primitif ». Il permettra aussi d'obtenir de nouvelles informations sur la composition des atmosphères des planètes en dehors de notre système solaire « et peut-être même trouver des signes des éléments constitutifs de la vie ailleurs dans l'univers ».

Quoi qu'il en soit, le lancement du James Webb Space Telescope est toujours prévu pour octobre 2018, à bord d'une fusée Ariane 5. Il prendra place au point de Lagrange L2, opposé au Soleil par rapport à la Terre et à environ 1,5 million de km de nous. D'ici là, il passera une batterie de tests afin de vérifier sa solidité et sa capacité à résister à un lancement dans une fusée.


chargement
Chargement des commentaires...