Twitch part lui aussi à la chasse aux bloqueurs de publicités avec sa plateforme SureStream

Mine de sel en approche 34
En bref
image dediée
Stockage
Kevin Hottot

Twitch vient d'annoncer le lancement d'une plateforme maison pour la diffusion de publicités. Baptisée SureStream, elle doit notamment permettre de contourner les bloqueurs de publicité, mais également de résoudre certains problèmes récurrents.

La publicité est un enjeu important pour Twitch, qui tire une partie conséquente de ses revenus de cette activité. Parallèlement, les bloqueurs de publicités sont utilisés de plus en plus largement, ce qui peut causer quelques problèmes, même lorsque l'on dispose des ressources d'une maison-mère nommée Amazon

SureStream, une plateforme pour « améliorer l'expérience publicitaire »

C'est pourquoi Twitch a débuté hier la mise en place d'une nouvelle plateforme publicitaire baptisée SureStream. Celle-ci est entièrement gérée en interne par le géant du streaming, ce qui offrirait un certain nombre d'avantages pour les spectateurs et diffuseurs. 

L'entreprise explique par exemple que cette solution permet de corriger efficacement les problèmes de volume sonore souvent rencontrés sur Twitch. En effet, certaines publicités étaient lancées avec un volume nettement plus élevé que la diffusion qui les précédaient, ce qui était loin d'être idéal pour les utilisateurs de casques par exemple.

Twitch promet aussi que cette solution permet un lancement plus rapide, une lecture plus fluide et un retour quasi instantané au programme à la fin de la diffusion des spots. Enfin, on nous assure que les clips problématiques seront supprimés plus rapidement. On ne demande qu'à voir cela en pratique.

Bloqués

Le principal intérêt pour Twitch n'est cependant pas là. Il se cache dans une petite phrase, glissée dans le billet de blog annonçant son ouverture : « SureStream nous permet [...] d'améliorer la livrabilité des publicités, en réduisant l'impact des services tiers qui contournent les publicités ». Utilisateurs d'AdBlock et autres solutions du même acabit, vous voilà prévenus. 

Là encore les bénéfices seraient multiples. Déjà du côté de Twitch qui pourrait ainsi écouler un inventaire plus important, et faire valoir aux annonceurs une audience plus large. Pour les diffuseurs, leurs revenus pourraient augmenter, notamment parce que la souscription payante (ou comprise avec Twitch Prime) à leur chaine retrouverait un intérêt en permettant de bloquer pour de bon les publicités.

Un dernier point reste à éclaircir. Actuellement Twitch s'appuie sur diverses régies publicitaires pour garnir son inventaire. En France, c'est TF1 qui occupe cette fonction depuis le mois de septembre. Il sera intéressant de voir si SureStream se cantonnera à n'être qu'un outil de diffusion ou bien si à terme, la filiale d'Amazon compte faire grossir les équipes autour de ce projet pour en faire une régie publicitaire à part entière.


chargement
Chargement des commentaires...