LastPass rend gratuite la synchronisation entre tous les appareils

Certains vont hésiter à renouveler leur abonnement 55
En bref
image dediée
Securité
Vincent Hermann

LastPass vient d’annoncer que la synchronisation entre les appareils multiples était désormais gratuite, même pour les smartphones et tablettes. Un changement de taille dans la stratégie de l’entreprise, puisqu’il fallait auparavant s’acquitter d’un abonnement Premium.

Dans notre récapitulatif sur les gestionnaires de mot de passe, LastPass s’en sortait à bon compte pour qui cherchait avant tout une solution synchronisée. Mais comme tous les produits commerciaux, il fallait passer par un abonnement, même si LastPass se révélait le moins onéreux : 12 dollars par an. Et encore, cette formule ne concernait que les appareils mobiles, puisque les ordinateurs pouvaient être synchronisés gratuitement, contrairement à Dashlane et 1Password par exemple.

Plus de limite sur la synchronisation

Et alors que ces solutions sont de plus en plus mises en avant comme capables de résoudres les diverses problématiques des mots de passe – notamment le cas idéal d’un mot de passe fort différent pour chaque site – voilà que LastPass annonce la gratuite pour un nombre illimité d’appareils, fixes ou mobiles.

Dans son communiqué, l’éditeur indique qu’il s’agit de l’étape logique suivante pour amener les utilisateurs à prendre soin de la sécurité de leurs comptes. Et la bascule est importante puisque même si les utilisateurs changeaient de nombreux mots de passe dans la version gratuite, il restait la frontière du mobile. Or, de peur de se retrouver coincés avec des identifiants impossibles à retenir, certains laissaient volontairement des mots de passe simples – donc faibles – pour pouvoir s’en servir sur leur smartphone par exemple.

L'offre Premium reste en place

Attention, cela ne signifie pas que toutes les fonctionnalités de la version Premium deviennent gratuites, l’abonnement Premium restant en place, tout comme son tarif (12 dollars par an). Il garde donc le partage familial, l’absence de publicité, le support des solutions F2S Yubikey et Sesame, le support technique prioritaire, la reconnaissance digitale quand elle disponible et le Go de stockage pour les documents importants.

Il n’est donc pas question de remboursement au prorata pour ceux qui ont payé un an d’abonnement. Par contre, ceux qui avaient souscrit à l’offre pour la synchronisation illimitée pourraient changer d’avis à la prochaine d’échéance. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant que LastPass enregistre une chute du chiffre d’affaires sur ce point, même si l’éditeur indique travailler sur des fonctionnalités supplémentaires pour son Premium :

LastPass


chargement
Chargement des commentaires...