Tor Browser a maintenant son mode d'emploi, en anglais pour l'instant

Une version polyglotte plus tard 11
En bref
image dediée
Navigateurs
Vincent Hermann

Le Tor Browser dispose maintenant de son propre manuel, même s’il n’est disponible pour l’instant qu’en anglais. Il s’agit d’un effort qui n’est pas terminé, des participations étant demandées pour les différentes traductions.

Tor Browser a beaucoup fait pour simplifier l’accès au réseau Tor, dont l’objectif est pour rappel de rendre anonyme l’utilisation d’Internet, surtout le surf sur le web. Basé sur Firefox, il active en effet ce mode via un simple bouton, là où il fallait avant installer un client spécifique. Pour autant, les arcanes du réseau ne sont pas forcément accessibles au premier venu, et il manquait au navigateur un manuel d’emploi.

Il est maintenant disponible en ligne, mais uniquement en anglais à l’heure actuelle. Téléchargements, lancement pour la première fois, gestion des identités, services du réseau Tor (Onion), connexions sécurisées, paramétrage de la sécurité, gestions des modules, problème divers ou encore désinstallation sont ainsi abordés. Chaque page s’ouvre ensuite sur des informations simples, avec un cheminement logique et des captures d’écran. Le ton est clairement orienté vers l’utilisateur « moyen ».

Dans leur annonce, les auteurs notent deux points. D’une part, ils sont conscients que le manuel a surtout été produit sur la base des participations via IRC et les mailing lists. Les personnes auxquelles le manuel est destiné n’ont probablement pas été impliquées. Si elles constatent des erreurs ou souhaitent proposer des améliorations, elles peuvent utiliser l’outil mis en place pour l’occasion.

D’autre part, puisque le manuel n’existe pour l’instant qu’en anglais, toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour différentes traductions. Le projet sera placé sur Transifex – déjà utilisé pour le navigateur lui-même – pour gérer les participations. L’équipe note toutefois qu’elle proposera elle-même un certain nombre de traductions, sans dire lesquelles.


chargement
Chargement des commentaires...