Une bêta finale pour Ubuntu Core 16, entièrement bâti sur les snaps

Avant de devenir la règle ? 25
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Canonical vient de publier la première bêta d’Ubuntu Core 16, une version spécifique de la distribution qui ne se destine pas au grand public. Core est en effet bâti comme un ensemble de modules snap et est davantage tourné vers le cloud. On se demande toutefois si l’éditeur ne sera pas tenté d’en faire une nouvelle fondation.

En avril dernier, Canonical lançait Ubuntu 16.04 et ses snaps. Il s’agissait d’un nouveau format de paquet qui permettait d’inclure dans un même lot toutes les dépendances liées à un logiciel. On pouvait en déduire un gros avantage ainsi qu’un inconvénient potentiellement important : si d’un côté l’utilisateur n’avait plus à se préoccuper de la moindre dépendance, le poids des paquets devenait parallèlement beaucoup plus important.

Un monde de snaps

Vendredi dernier, l’éditeur a publié cette fois la dernière bêta d’Ubuntu Core 16. La version Core de la distribution s’oriente vers la mise en place de serveurs et le cloud. Elle ne se destine donc pas au grand public. Cette mouture 16 se distingue toutefois sur un point important : elle est entièrement conçue sur la base des snaps.

Tous les composants du système sont ainsi encapsulés dans des paquets snap. Contrairement à la distribution de base, cela concerne également les briques du système et plus seulement les applications. Ce qui est valable aussi bien pour le kernel que pour les bases élémentaires, toutes mises à jour par le démon snapd, qui s’occupe de fait de l’intégralité des paquets.

Pour quelques plateformes pour l'instant

Conséquence, l’ensemble se veut beaucoup plus modulaire, et si la bêta fournie se destine aux PC avant tout, elle est annoncée comme compatible avec les Raspberry Pi 2 et 3. À l’heure actuelle, on ne peut cependant que récupérer les images i386, x86_64 et RP2. Devraient suivre rapidement des images pour les ordinateurs composés d'une carte Dragonboard 410c.

Notez également que cette bêta est « feature freeze », autrement dit elle contient toutes les fonctionnalités prévues pour la version finale. Comme indiqué par l’équipe de développement, « les prochaines semaines seront exclusivement consacrées à la stabilisation et au polissage ».

L'avenir d'Ubuntu ?

Difficile de ne pas imaginer Canonical se tourner davantage vers les snaps à l'avenir. Il est évident que l'éditeur n'a pas mis en place un tel système pour ne l'utiliser qu'en partie. Aussi, si Core 16 n'est clairement pas conçu pour le grand public, on peut se demander si un système entièrement basé sur les snaps ne représente pas l'avenir d'Ubuntu à plus longue échéance. Il est probable que Canonical réfléchisse à la question, mais en se laissant du temps pour la réflexion.

Rappelons que d'autres briques importantes sont déjà en cours d'approche, notamment Unity 8 et le serveur d'affichage Mir. Canonical les promet depuis longtemps, mais comme on a pu le voir récemment, ils se dessinent enfin, la dernière bêta d'Ubuntu 16.10 permettant de les utiliser dans une session de test.


chargement
Chargement des commentaires...