Un « nouveau » Galaxy Note7 aurait pris feu dans un avion, des enquêtes sont en cours

Backdraft, s01e02 108
En bref
image dediée
Smartphones
Sébastien Gavois

L'actualité autour des Galaxy Note7 est un sujet brûlant à cause de batteries défectueuses. Dernier rebondissement en date, un « nouveau » modèle aurait pris feu après extinction par son propriétaire. Samsung et les autorités américaines enquêtent sur cet « incident grave ».

Depuis un mois maintenant, Samsung est empêtré dans un problème de batterie explosive sur ses Galaxy Note7. Début septembre, le constructeur suspendait ses ventes et lançait une campagne mondiale de rappel, y compris en France. Les « nouveaux » Note7 sont livrés aux clients concernés depuis plus de deux semaines, mais le constructeur doit faire face à une mauvaise nouvelle : un client affirme que son Galaxy Note7 de remplacement a pris feu dans un avion qui était encore au sol, comme le rapportent nos confrères de The Verge.

Un « nouveau » Galaxy Note7 en flamme ?

Brian Green explique qu'il était à bord lorsqu'il a éteint son smartphone et placé dans sa poche. Il ajoute que son téléphone a alors commencé à fumer. Il l'a sorti et laissé tomber par terre pendant que de la fumée continuait à s'en échapper. Selon différents témoins, le smartphone est bien brulé, comme la moquette en dessous :

Samsung Galaxy Note7
Crédits : The Verge

Afin d'appuyer ses dires, Brian Green a transmis à The Verge une capture d'écran de l'outil de Samsung permettant de vérifier si son Galaxy Note7 ne présente pas de risque, ainsi qu'une photo de la boite où l'on peut voir le carré noir, signe qu'il s'agit d'un « nouveau » modèle.

Samsung veut récupérer le smartphone, la CPSC enquête

De son côté, Samsung explique à nos confrères que tant qu'il n'est pas en mesure de récupérer le smartphone, il ne peut pas « confirmer que cet incident implique le nouveau Note7 ». Le fabricant travaille donc avec les autorités afin de récupérer le smartphone. Pour le moment, ce dernier est toujours entre les mains d'une équipe de pompiers de Louiseville (où l'incident a eu lieu).

Pour sa part, l'agence américaine Consumer Product Safety Commission a ouvert une enquête, en collaboration avec la FAA (Federal Aviation Administration) et Samsung, sur la mésaventure de Brian Green, qu'elle qualifie « d'incident grave ».

Il faudra maintenant attendre les résultats afin de savoir s'il s'agit d'un incident isolé sur un nouveau Galaxy Note7 ou d'un problème plus profond susceptible de toucher plus de Note7. Dans tous les cas, il s'agit d'un nouveau coup dur pour Samsung.


chargement
Chargement des commentaires...