Black Friday : les revendeurs se félicitent, « des rabais au rabais » pour l'UFC-Que choisir

Une règle d'or : comparer les prix 53
En bref
image dediée
Crédits : CactuSoup/iStock
eCommerce
Sébastien Gavois

Le Black Friday 2016 a été « le jour le plus intense de toute l'histoire d'Amazon.fr », tandis que Cdiscount a enregistré une très forte croissance par rapport à l'année dernière. De son côté, l'UFC-Que Choisir monte au créneau pour dénoncer des remises qui sont parfois en trompe-l'œil.

Difficile de passer à côté, les derniers jours ont été largement marqués par le Black Friday. Comme nous l'avons déjà détaillé dans cette actualité, il s'agit d'un événement importé des États-Unis. Contrairement aux soldes qui se déroulent deux fois par an, il ne permet pas aux revendeurs de proposer de la vente à perte.

Cela ne les empêche évidemment pas de multiplier les promotions, parfois en passant des accords avec des constructeurs. Maintenant que cette période commerciale est derrière nous, il est temps de faire un premier bilan.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet événement intéresse de plus en plus de monde, comme on peut le constater sur Google Trends. En effet, les recherches sur le terme « Black Friday » sont en hausse année après année :

Trends Black friday

Amazon.fr enregistre un nouveau record... mais reste (très) loin de celui d'Alibaba

La branche française d'Amazon, qui a ouvert les hostilités lundi de la semaine dernière, annonce que « le Black Friday 2016 a été le jour le plus intense de toute [son] histoire, avec environ 1,4 million d’unités commandées, 40% de plus que l’année précédente ». Parmi les produits les plus populaires, il est question des Kindle, de la PlayStation 4 et de certaines marques qui profitaient d'une mise en avant particulière : Kinder, Withings et Philips Hue par exemple.

Cdiscount se félicite également de cette journée du Black Fridaycomme le rapporte ITR News : « L'enseigne a enregistré une croissance de 80 % de son activité par rapport au Black Friday 2015 ». Parmi les meilleures ventes de l'enseigne figurent des hoverboards, des bouteilles de champagne ainsi que des PlayStation 4. Les récents déboires de Cdiscount avec la CNIL (voir cette actualité) n'ont visiblement pas refroidi les clients.

Des chiffres impressionnants, mais qui restent tout de même bien loin de ceux enregistrés par Alibaba durant le jour des célibataires en Chine (le 11 novembre). La plateforme revendique en effet 467 millions de commandes pour un total de 14,34 milliards de dollars (voir cette actualité). Environ un tiers des ventes auraient eu lieu à l'étranger (sans plus de détails) et cet événement pourrait donc prochainement s'étendre un peu plus et, pourquoi pas, arriver sur le vieux continent.

Pour l'UFC-Que Choisir, le bilan du Black Friday « n’est pas fameux »

De son côté, l'UFC-Que Choisir a décidé de mener une enquête sur cet événement et plus particulièrement sur les dispositifs promotionnels mis en place par les revendeurs. Pour cela, nos confrères ont comparé les prix de « milliers de produits » chez entre les vendredis 18 et 25 novembre. Et le bilan « n’est pas fameux » avec « des rabais au rabais ».

Sur plus de 15 000 références analysées, 154 seulement ont bénéficié d'une remise d'au moins 20 %. Dans le détail, seulement 2 % des téléviseurs ont eu droit à une telle réduction, 1,6% des lave-linge et 1,3 % des smartphones. Les autres catégories (portables, appareils photo et tablettes) sont en dessous de 1 % :

Black Friday UFC-Que Choisir

Règle de base : comparer les prix chez plusieurs revendeurs

Rappelons enfin que, depuis le début de l'année dernière, un arrêté a rendu un peu plus chaotique la réglementation sur l'affichage des réductions chez les revendeurs en ligne (voir notre analyse). Une souplesse qui permet aux boutiques d'avoir plus de latitude pour afficher la réduction appliquée.

Comme toujours, il ne faut donc pas uniquement se fier à la réduction mise en avant par la boutique en ligne, mais comparer les prix avec d'autres revendeurs afin de voir ce qu'il en est exactement. Un point d'autant plus important que les marques passent parfois des accords avec plusieurs enseignes pour une même promotion.

Une remise chez l'un peut donc également se retrouver chez un ou plusieurs autres, avec une différence de quelques euros en plus ou en moins une fois les éventuels frais de port ajoutés.


chargement
Chargement des commentaires...