Avast finalise le rachat d'AVG après le succès de son OPA

Ça ne vous rappelle personne ? 58
En bref
image dediée
Crédits : maxsattana/iStock
Société
Par
le lundi 03 octobre 2016 à 11:00
Kevin Hottot

Trois mois après le début de l'opération, Avast a réussi son OPA amicale sur son rival et compatriote AVG. L'entreprise dispose désormais d'environ 87,3 % des parts de son concurrent. Le nouvel ensemble cumule 700 millions de dollars de revenus annuels. 

Il y a trois mois, Avast lançait une OPA amicale sur AVG, l'un de ses principaux concurrents dans le domaine de la sécurité informatique. Avast se disait prêt à débourser 1,3 milliard de dollars pour mettre la main sur son rival tchèque, un montant qui offrait une prime de 32 % sur le cours de bourse moyen de l'entreprise sur les six mois ayant précédé l'offre.

Feu vert pour Avast

Après avoir obtenu le feu vert inconditionnel de l'ensemble des autorités concernées (notamment en Allemagne et aux États-Unis) il y a deux semaines, Avast a annoncé ce week-end le succès de son OPA sur AVG. À l'issue de celle-ci, l'initiateur assure détenir environ 87,3 % des parts de son concurrent, et laisse l'opportunité aux actionnaires n'ayant pas apporté leurs titres à l'offre de le faire jusqu'au 14 octobre prochain, dans les mêmes conditions.

Il sera intéressant de voir si, à l'issue de cette nouvelle prolongation, Avast parviendra à mettre la main sur la totalité des actions encore en circulation, ce qui mènerait à la sortie d'AVG des marchés boursiers. Une possibilité qui n'a pas encore été évoquée par les deux éditeurs tchèques. Racheter l'ensemble des parts d'AVG coûterait 1,3 milliard de dollars à Avast, qui a prévu ce cas en souscrivant à un emprunt de près de 1,7 milliard de dollars.

La naissance d'un acteur conséquent

En additionnait leurs forces, Avast et AVG estiment pouvoir cumuler un chiffre d'affaires supérieur à 700 millions de dollars, grâce à leurs solutions présentes chez « plus de 400 millions de clients, soit plus de 40 % des utilisateurs particuliers de PC, en dehors de la Chine ». Les États-Unis forment par ailleurs le premier marché de ce nouvel ensemble avec 58 millions d'utilisateurs.

Si les résultats financiers d'Avast ne sont pas publics, il est par contre certain qu'AVG est économiquement parlant un bon parti. Le groupe avait réalisé un chiffre d'affaires de 428,3 millions de dollars sur l'exercice 2015, avec à la clé un bénéfice net de 48,9 millions de dollars. Cette année, il comptait maintenir le même niveau de bénéfice, mais avec des revenus en hausse de 3 à 8 %.


chargement
Chargement des commentaires...