Ubuntu 16.10 disponible en version finale

Évolution douce 69
image dediée
OS MàJ

Mise à jour : Comme prévu, la version finale d'Ubuntu 16.10 est maintenant disponible au téléchargement. Il n'y a aucune nouveauté par rapport à la bêta, qui contenait déjà tout ce que le système avait à proposer. L'installation pourra se faire en migrant depuis la 16.04 (que certains préfèreront garder pour le statut LTS) ou en récupérant l'image ISO, depuis le site officiel.

Après une première bêta fin août dédiée aux variantes de la distribution, Ubuntu 16.10 est disponible en version bêta finale. Il s’agit de la seule version de test du système avant son arrivée finale pour le mois prochain.

Fin août, la bêta distribuée concernait en fait Ubuntu MATE, Kubuntu, Ubuntu GNOME, Lubuntu, Ubuntu Studio et Ubuntu Kylin. Comme nous le rappelions alors, Canonical avait changé de méthode pour le test des versions d’Ubuntu. Il fallait en effet attendre la « bêta finale » pour mettre la main sur une version utilisable de l’édition en cours de développement, du moins si on voulait s’essayer à la distribution « originale ».

Le noyau Linux 4.8 est de la partie

Celle-ci est maintenant proposée au téléchargement. Comme on s’en doute, la plupart des paquets ont été mis à jour. Elle embarque la version 4.8 du noyau Linux, qui n’est pas encore disponible en version finale, même si son arrivée est imminente (il est actuellement en Release Candidate 8). Parmi les nouveautés principales, signalons le support d’OverDrive et des améliorations avec PowerPlay pour les GPU AMD, de nouveaux pilotes DRM Intel et ASoC pour l'audio, le support de l’écran tactile multipoint de la Surface 3 ou encore une prise en charge bien meilleure du HDMI.

En dépit de six mois supplémentaires de développement, Ubuntu 16.10 (Yakkety Yak) ne devrait pas bouleverser les habitudes. La décision avait été prise par Canonical de repousser encore l’arrivée de l’environnement Unity 8, qui doit pour rappel proposer une base commune pour les ordinateurs et appareils mobiles. Idem pour le serveur d’affichage Mir, l’éditeur souhaitant se débarrasser de X.org, mais sans passer par la case Wayland.

Comme pour les bêtas publiées fin août, on retrouve des paquets mis à jour, mais pas nécessairement dans la toute dernière version. Les variantes citées précédemment sont également disponibles en bêta finale, et Ubuntu GNOME reste par exemple sur la mouture 3.20 de l’environnement de bureau, alors que la 3.22 est disponible.

Deux semaines de test à peine

Ubuntu 16.10 n’est dans tous les cas pas une version majeure du système, plutôt une évolution en douceur. La version finale est attendue pour le 13 octobre, ce qui laisse environ deux semaines seulement de test aux utilisateurs qui veulent s’y pencher. Canonical assure pour sa part que la qualité du code est déjà bonne.

Ceux qui souhaitent récupérer les images ISO d’Ubuntu ou de l’une de ses variantes pourront récupérer la bêta finale depuis le lien ci-dessous. Chaque version est disponible en 32 ou 64 bits. Dans le cas d’une machine équipée d’Ubuntu 16.04, Canonical fournit des instructions de mise à jour. Attention cependant : la 16.04 étant LTS, elle a pour vocation de rester particulièrement stable dans le temps.

Publiée le 29/09/2016 à 08:24 Mise à jour le 13/10/2016 à 17:30
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...