macOS Sierra disponible en version finale pour les Mac compatibles

Attention à quelques vieilles machines 74
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Sierra, le nouveau macOS, est désormais disponible. Comme les versions précédentes, il est gratuit pour les possesseurs d’un Mac compatible et attend dans l’App Store. Parmi les nouveautés, on retrouve évidemment Siri ainsi qu’une longue liste de petites améliorations diverses.

Sierra peut être téléchargé gratuitement dans la boutique de macOS, à l’instar d’El Capitan, Yosemite ou Mavericks. À la différence des moutures précédentes, cette nouvelle version laisse cependant de côté certaines anciennes machines. Sierra peut ainsi s’installer sur les MacBook et iMac depuis fin 2009, les MacBook Air, MacBook Pro, Mac mini et Mac Pro depuis 2010. Les Xserve sont donc abandonnés.

Pensez à sauvegarder vos données

La procédure ne réserve aucune surprise. On se rend dans le Mac App Store, où la fiche du nouveau système est placardée sur la page d’accueil, puis on clique sur le bouton d’obtention. Il n’y a rien à payer et on valide simplement avec son mot de passe. Le téléchargement commence dans la foulée, comptez environ 4,5 Go de données à récupérer.

L’installation est pratiquement la même que pour les versions précédentes. Elle ne doit en théorie pas modifier quoi que ce soit, mais le risque zéro n’existe pas. On ne le répètera jamais assez : en dépit des efforts des éditeurs pour rendre cette étape aussi légère que possible, changer de système d’exploitation n’a rien d’anodin. Mieux vaut sauvegarder ses données avant de se lancer dans un processus qui, dans le fond, peut très bien échouer.

Siri débarque enfin sur les Mac

Nous avions analysé en détail une bonne partie des évolutions apportées par Sierra lors de l’arrivée de la première Developer Preview. Dans les grandes lignes, le contenu n’a pas changé. La nouveauté la plus visible reste Siri, longtemps attendu. L’assistant vocal fonctionne comme on s’y attend : renseignements, fichiers, emails, photos et autres peuvent être recherchés. Siri prend en charge également les requêtes à plusieurs critères de forme « Cherche les documents envoyés par Marc la semaine dernière ». L’assistant s’active par une nouvelle icône dans le Dock, ou via la combinaison CMD + Espace maintenue une seconde.

sierra macos apple pay

Sierra renforce par ailleurs l’intégration du Mac dans l’écosystème général de l’éditeur. Il prend par exemple en charge l’Apple Watch pour déverrouiller un Mac proche, si la montre dispose de watchOS 3.0. Le système de copier/coller devient également « universel » et peut être exploité entre tous les appareils reliés par le même compte Apple. Si vous copiez un texte depuis un iPhone, un clic droit et Coller sur Sierra le récupèrera.

De nombreuses petites nouveautés un peu partout

iCloud Drive peut par ailleurs synchroniser le bureau et les fichiers/dossiers qui y sont placés. On peut donc les consulter et les modifier depuis d’autres appareils. À la fin de l’installation de Sierra, la question de cette activation est d’ailleurs posée, avec l’espace estimé sur le compte. Si l’utilisateur ne paye aucun abonnement particulier pour iCloud, il ne disposera pour rappel que de 5 Go, qui seront bien vite remplis, surtout s’il possède d’autres appareils.

Citons également une application Photos largement enrichie, avec notamment l’analyse des visages et objets pour les rechercher et recouper ensuite, la compatibilité avec Apple Pay sur les sites web depuis Safari (les paiements devront être validés par un appareil disposant de Touch ID), la reprise des améliorations de Messages vues sur iOS 10, la génération des barres d’onglets dans presque toutes les applications (sans mise à jour spécifique, la fonction peut créer quelques soucis), la possibilité de déplacer une vidéo dans une page web pour l’afficher en mode Picture In Picture (comme ce que propose Opera), ainsi que plusieurs fonctions destinées à libérer de la place sur le SSD ou le disque dur.


chargement
Chargement des commentaires...