Apple va supprimer les applications obsolètes de l'App Store

Ménage de fin d'été 59
En bref
image dediée
Crédits : hocus-focus/iStock
Applications
Guénaël Pépin

Apple annonce que les applications présentes dans l'App Store seront bientôt contrôlées, pour vérifier si elles sont à jour et fonctionnelles. Les noms de nouvelles applications et de celles mises à jour seront, par ailleurs, limités à 50 caractères.

En juin, Apple annonçait que son App Store comptait deux millions d'applications. Dans un tel océan, il est impossible de garantir une grande qualité à tout moment. Le groupe de Cupertino vient de prévenir les développeurs qu'à compter du 7 septembre, leurs applications seront contrôlées, même en ligne. Jusqu'ici, le principal contrôle s'appliquait à leur mise en ligne et lors des mises à jour, laissant donc de côté celles abandonnées par leurs concepteurs.

Le contrôle commencera le 7 septembre

« Nous voulons nous assurer que les applications sur l'App Store sont à jour » explique la société dans une foire aux questions. Il s'agit donc d'une vérification permanente de leur fonctionnement, ainsi que de leur respect des lignes directrices de la boutique. La date du 7 septembre n'est pas vraiment innocente, Apple organisant une conférence de presse où est attendue l'éventuelle prochaine version de son iPhone.

Si une application est considérée obsolète, son ou ses développeurs seront prévenus et auront 30 jours pour soumettre une mise à jour. Sans cela, elle sera simplement supprimée. Elle pourra tout de même revenir en ligne s'ils proposent une nouvelle version validée par la suite. Apple précise que toute application qui plante au lancement sera dépubliée, sans sommation. Le fabricant n'indique par contre pas sur quelle(s) version(s) d'iOS et terminaux les tests seront réalisés.

La société affirme également qu'une application désactivée reste tout de même dans le compte développeur, donc que son nom et les marques associées sont toujours protégés. De même, elle ne sera pas supprimée des appareils des utilisateurs qui en disposent encore.

De nouvelles restrictions sur les noms d'applications

Enfin, Apple interdira bientôt les noms d'applications de plus de 50 caractères, pour faciliter la recherche et leur affichage dans l'App Store. « Certains développeurs ont utilisé des noms d'applications extrêmement longs, qui incluent des descriptions et des termes qui ne sont pas directement liés à leur application » justifie le groupe. À chaque nouvelle application ou mise à jour, la longueur sera donc automatiquement limitée.

Combinée à l'obligation de maintenir son application à jour, cette mesure doit donc contribuer à un bon ménage des résultats de recherche. Reste tout de même à voir si Apple communiquera sur le nombre d'applications supprimées suite à ces mesures.


chargement
Chargement des commentaires...