À l'IFA de Berlin les smartphones se bousculent, de nouveaux SoC arrivent

MWC North 7
Accès libre
image dediée
Crédits : IFA
Smartphones IFA
Sébastien Gavois

Ces derniers jours, le petit monde des nouvelles technologies s'était donné rendez-vous à Berlin à l'occasion de l'IFA. L'occasion pour nous de faire le point sur tout ce qui nous attend pour les mois à venir, dans un dossier dont voici la première partie.

Comme à chaque rentrée, l'IFA se tenait à Berlin ces derniers jours. Cette année, près de 1 490 exposants provenant de 48 pays différents étaient attendus afin dévoiler leurs nouveautés et, selon les organisateurs, « offrir un panorama complet des produits électroniques grand public et des services ». Il s'agit certainement du salon le plus important d'Europe, qui se place à bonne distance du CES de Las Vegas qui vise finalement un public assez proche.

Pour autant, l'IFA ne souffre pas de la proximité du MWC de Barcelone qui se tient en février/mars, et l'on retrouve tout de même de nombreux produits sur la mobilité. Les annonces ont été nombreuses cette année, certaines plus marquantes que d'autres. Nous avons donc décidé de les réunir au sein d'un dossier complet plutôt que de multiplier les annonces.

Nous avons tout regroupé par secteur, afin de vous permettre d'aller facilement à l'essentiel pour les rubriques qui vous intéressent. Et nous commençons les SoC et autres smartphones qui se préparent à envahir les boutiques dans les mois à venir.

Notre dossier sur l'IFA 2016 de Berlin : 

De nouveaux SoC : Exynos 7570 chez Samsung et Snapdragon 821 chez Qualcomm

Les fabricants de puces profitent en effet de l'IFA pour présenter leurs derniers modèles. Samsung continue de décliner sa gamme de SoC gravés en 14 nm FinFET. Après l'Exynos 7 Octa 7870 annoncé lors du MWC de Barcelone, le fabricant présentait son Exynos 7 Quad 7570 pour les terminaux mobiles d'entrée de gamme. 

Comme son nom l'indique, il exploite quatre cœurs Cortex A53 gravés en 14 nm FinFET (contre huit pour le 7870 et le 8890). Le fabricant annonce que son SoC est le premier à intégrer nativement un modem 4G (catégorie 4), du Wi-Fi, du Bluetooth, un tuner FM et un système de positionnement par satellites (GNSS).

De son côté, Qualcomm donnait un peu plus d'informations sur son Snapdragon 821. Ainsi, en plus des 200 MHz supplémentaires sur les cœurs Kyro de la partie CPU, le GPU gagne 5 % de vitesse, le tout avec une réduction de la consommation, elle aussi de 5 %. Des chiffres qui seront à vérifier dans la pratique.

De nouvelles fonctionnalités sont également de la partie avec Snapdragon VR SDK, un kit de développement pour la réalité virtuelle qui est compatible avec Daydream de Google, ainsi que Dual PD pour accélérer la mise au point lors de la prise de vue.

Snapdragon 821

Qualcomm en profite aussi pour présenter une puce Wi-Fi 802.11ac avec support du MU-MIMO et Bluetooth 4.2 : la QCA9379. Les premiers exemplaires sont en cours d'expédition et la disponibilité est prévue pour le quatrième trimestre.

Smartphones : des annonces tous azimuts, le capteur d'empreintes se démocratise

Comme toujours, l'IFA est l'occasion pour les fabricants de smartphones de dévoiler de nombreux terminaux mobiles. Pour résumer les tendances de cette année, on peut dire que la norme est aux écrans de 5 à 5,5 pouces, avec des tentatives sur de plus grandes diagonales pour certains (jusqu'à 7 pouces).

Le grand absent est Android 7.0 (Nougat) puisqu'il n'est pour le moment question que d'Android 6.0 par défaut sur les terminaux. La bonne nouvelle, c'est que le lecteur d'empreintes digitales se généralise sur tous les modèles, même en entrée de gamme. Reste à voir la fiabilité et le niveau de sécurité apporté par chacun.

Quatre smartphones chez Archos, deux chez Wiko

Archos est de ceux-là avec ses 50f et 55 Helium à moins de 100 euros (via une offre de remboursement pour l'un). Un capteur d'empreintes digitales a trouvé sa place dans le premier (voir cette actualité). Plus haut de gamme, il est également question du 50 Diamond Selfie et du 50 Saphir avec une coque durcie, tous les deux à moins de 200 euros, là encore via une ODR.

Wiko n'est pas en reste avec deux nouveaux smartphones dans la gamme Ufeel qui a été lancée au MWC de Barcelone : les Fab et Prime. Comme leurs petits frères, ils intègrent tous les deux un capteur d'empreintes digitales. Les habitués de la marque s'en doutent, le Ufeel Fab dispose d'un écran plus grand de 5,5 pouces, avec une définition HD. Il exploite un SoC à quatre cœurs et 2 Go de mémoire vive avec 16 Go de stockage.

Il arrivera au mois de novembre, pour 179,99 euros. Le Ufeel Prime propose un écran de 5 pouces comme le reste de la gamme, mais avec une définition 1080p cette fois-ci. À l'intérieur, le SoC est un Snapdragon 430 avec 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage. Pour le moment, le fabricant n'a pas précisé de prix et de date de disponibilité.

Archos et Wiko ne sont évidemment pas les seuls à proposer des smartphones à moins de 200 euros avec capteur d'empreintes digitales, c'est également le cas d'Alcatel avec son Shine Lite. Il intègre un écran 720p de 5 pouces et deux caméras (13 Mpixels à l'arrière, non précisé à l'avant) avec chacune un flash LED. Le constructeur ne donne par contre pas beaucoup plus de détails.

Archos 50f HeliumUfeel Wiko

Sony Xperia XZ et X Compact : un capteur photo de 23 Mpixels

Sony répondait également présent avec deux modèles : les Xperia XZ et X Compact, qui seront respectivement disponibles en octobre pour 699 euros et en septembre pour 449 euros. Principal point fort selon le constructeur : leur appareil photo de 23 Mpixels à l'arrière.

Celui-ci exploite un autofocus laser censé être plus performant, y compris en basse luminosité. Il est couplé avec un capteur RGBC-IR capable, selon le communiqué de presse de Sony, de « capter les couleurs comme vous les voyez ». Une stabilisation de l'image sur 5 axes est proposée pour les vidéos.

Pour le reste, le Xperia XZ dispose d'un écran 1080p de 5,2 pouces avec un Snapdragon 820, 3 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de stockage, contre respectivement une dalle 720p de 4,6 pouces, un Snapdragon 650, 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage pour le X Compact. Les deux smartphones exploitent Android 6.0 et disposent d'un port USB Type-C et le Xperia XZ est en plus « résistant à l'eau et protégé contre la poussière ».

Xperia X

Le fabricant en profite également pour revenir sur son Sony Xperia Ear, une oreillette qui fait également office d'assistant numérique. Elle devrait arriver d'ici la fin de l'année, pour 199 euros normalement.

Un Liquid Z6 à 119 euros, un Z6 Plus avec capteur d'empreintes à 249 euros chez Acer 

Passons ensuite à Acer avec les Liquid Z6 et Z6 Plus. Le premier exploite une dalle 720p de 5 pouces et un SoC MT6737 (quatre cœurs), contre du 1080p de 5,5 pouces et une puce MT6753 (huit cœurs) pour son grand frère. Mais les différences ne s'arrêtent pas là.

Le Liquid Z6 vise l'entrée de gamme avec 1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage et deux capteurs de 2 et 8 Mpixels. Pour sa part, le Liquid Z6 Plus grimpe d'un cran avec respectivement 3 Go, 32 Go, 5 et 13 Mpixels, mais aussi un lecteur d'empreintes digitales. Android 6.0 est aux commandes dans les deux cas. Côté tarif, le premier est annoncé à 119 euros et 249 euros pour le second, avec une disponibilité en novembre et décembre.

Acer Liquid Z6

HTC A9s : une version allégée sur certains points du A9

Chez HTC, il est question d'un smartphone A9s qui se place en dessous du A9. S'ils disposent tous les deux d'un écran de 5 pouces, le premier ne dispose que d'une définition 720p, contre 1080p pour le second. Le Snapdragon 617 laisse sa place à un Helio P10 de MediaTek avec 2 ou 3 Go de mémoire vive suivant les cas. 

Le A9s dispose de deux capteurs optiques de 5 et 13 Mpixels et il prend en charge la 4G jusqu'à 300 Mb/s. Le Bluetooth passe en version 4.2 tandis que le Wi-Fi n'est plus en 802.11ac, mais en 802.11n seulement. HTC met en avant une finition renforcée contre les chutes et son lecteur d'empreintes digitales. Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles ici. Le prix et la disponibilité n'ont pas été précisés. 

Nova et Nova Plus : des smartphones milieu/haut de gamme chez Huawei

Huwaei n'est pas en reste avec deux smartphonesles Nova et Nova Plus qui seront disponibles en octobre à partir de respectivement 399 et 429 euros. Ils sont tous les deux animés par un SoC Snapdragon 625 de Qualcomm et intègrent un lecteur d'empreintes digitales.

Comme Sony, le fabricant met en avant les performances de ses capteurs photos : 8 Mpixels en façade et 12 Mpixels à l'arrière, avec des pixels de 1,25 µm, et même 16 Mpixels pour le Nova Plus. La finition semble également soignée avec une coque métallique incurvée et polie, reste à voir si cela sera suffisant pour justifier le prix demandé. Attendons les premiers tests pour savoir ce qu'ils proposent exactement.

Huawei Nova

M3 Max : un smartphone de 6 pouces avec une batterie de 4 100 mAh

Meizu continue de décliner sa gamme M3 et annonce cette fois-ci le M3 Max de... 6 pouces. Il est animé par un SoC Helio P10 de MediaTek avec 3 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage extensibles via son lecteur de cartes microSD. Sa batterie de 4 100 mAh devrait lui conférer une bonne autonomie lors d'une utilisation courante (10,2 heures annoncée en lecture vidéo), mais il faudra confirmer avec des tests.

Il est également question de deux capteurs optiques de 5 et 13 Mpixels, d'un capteur d'empreintes digitales et d'une technologie de charge rapide pour la batterie (45 % en 30 minutes). Son prix : 1 699 yuans, soit 228 euros au cours actuel.

Alcatel POP 4 et Acer Iconia Talk S : à mi-chemin entre tablettes et smartphones

En plus de son smartphone, Alcatel annonce trois produits de 6 à 10 pouces estampillés POP 4 qui sont présentés comme « des tablettes légères et des smartphones XL ». Le POP 4 de 6 pouces (720p) propose un capteur d'empreintes digitales, une puce MT6755 (huit cœurs), une batterie de 3 500 mAh et de la 4G de catégorie 6 (jusqu'à 300 Mb/s).

Le POP 4 de 7 pouces exploite de son côté un SoC MT8735 contre un Snapdragon 430 pour celui de 10 pouces, avec de la 4G de catégorie 4 seulement (jusqu'à 150 Mb/s). La disponibilité est annoncée pour mi-octobre, sans précision sur les prix pour l'instant.

Dans le même registre, Acer présente son Iconia Talk S, une « tablette et smartphone en un seul produit » selon le fabricant. L'écran affiche une diagonale de 7 pouces 720p, ce qui ne lui permettra pas de se glisser dans toutes les poches. Acer reste relativement discret sur le reste des caractéristiques techniques, précisant simplement qu'il prend en charge la 4G et qu'il dispose d'un capteur optique de 13 Mpixels à l'arrière. 

Iconia Talk S
Iconia Talk S


chargement
Chargement des commentaires...