Yahoo signe avec ESL pour la diffusion et l'organisation de tournois e-sport

Un pari audacieux 14
En bref
image dediée
Crédits : ESL
Société
Kevin Hottot

ESL et Yahoo ont signé un partenariat de deux ans visant à diffuser des compétitions de l'organisateur sur le récent portail Yahoo Esports. De plus, Yahoo envisage de créer ses propres tournois, avec le support de son nouveau partenaire. 

Il y a quelques mois de cela, Yahoo annonçait en grande pompe l'ouverture d'un portail dédié au sport électronique : Yahoo Esports. Celui-ci devait se concentrer sur le suivi de l'activité du secteur, mais il semble que le géant du web ait désormais d'autres ambitions pour son dernier né, comme en témoigne la signature d'un partenariat de deux ans avec ESL. 

Yahoo veut organiser ses propres compétitions

Si vous n'êtes pas familiers avec le domaine du sport électronique, sachez qu'ESL est un des plus gros organisateurs d'évènements sur ce secteur. Il est notamment chargé de la production des IEM (Intel Extreme Masters) et de l'ESL One, deux compétitions majeures étalées sur plusieurs rencontres un peu partout dans le monde chaque année, avec des tournois organisés sur les titres les plus porteurs du moment, Counter Strike Global Offensive, Dota 2, League of Legends et dans une moindre mesure, Starcraft II.

Dans le cadre du partenariat, Yahoo aura la possibilité de diffuser en direct et « en HD » les tournois produits par ESL sur sa plateforme Yahoo Esports. En outre, la firme de Marissa Mayer pourra s'appuyer sur ESL afin de créer de nouvelles compétitions, mais pas uniquement dans le but de promouvoir la discipline, loin de là. 

Des offres publicitaires sur mesure

Pourquoi Yahoo investit-elle dans ce domaine ? La réponse est assez simple et l'entreprise ne s'en cache pas. « Notre équipe Yahoo Esports est très enthousiaste à l'idée de coopérer avec ESL pour amener une meilleure couverture de ses évènements e-sports, ainsi que d'innover avec de nouveaux formats de compétitions et de contenu qui, nous en sommes certains, raviront à la fois les fans et les annonceurs », fait ainsi savoir Zachary John, vice-président de Yahoo Video et Yahoo Esports.

Avec ce type d'offre, Yahoo espère donc se relancer un peu sur le marché publicitaire en attirant un nouveau public très ciblé et en essayant d'amener les annonceurs dans ses filets par la même occasion. Un pari relativement risqué au vu de la taille actuelle du marché du sport électronique (environ un demi milliard de dollars 2016 selon Deloitte et Newzoo). Mais si la formule prend, Yahoo pourrait alors profiter de l'avance prise aujourd'hui.


chargement
Chargement des commentaires...