Electronic Arts cède aux sirènes des jeux remastérisés

Il n'y a qu'une certaine catégorie de personnes qui ne changent pas d'avis 95
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Jusqu'ici, Electronic Arts s'était tenu loin de la tentation de ressortir certains de ses titres en version remastérisée. Les choses pourraient prochainement changer, le discours des dirigeants de l'éditeur s'étant très largement assoupli à ce sujet. 

En octobre 2015, Peter Moore, le directeur de l'exploitation d'Electronic Arts, tenait une position très ferme contre la publication de jeux remastérisés. « Ça serait comme se contenter de pousser du vieux contenu parce que l'on est tombés à court d'idées » tranchait-il devant nos confrères d'IGN

« Les remakes, à cause de ce que nous sommes et de notre grand portefeuille de licences... si vous additionnez tout ça je ne sais pas où nous pourrions trouver le temps de faire des remakes. Nous sommes une entreprise qui aime aller de l'avant », ajoutait le dirigeant qui n'a d'ailleurs pas hésité à tacler ses concurrents faisant appel à ce type de pratique : « Pour un tas d'entreprises, les remakes sont un moyen de générer des revenus et ça ne coûte pas cher ». Après pareilles déclarations, les espoirs de voir un jour une version de Mass Effect ou de Crysis exploitant les capacités du dernier moteur de jeu d'EA se sont rapidement envolés. 

L'opportunisme

Moins d'un an plus tard, la direction de l'éditeur semble avoir changé d'avis. Dans une nouvelle entrevue publiée chez Game Informer, Patrick Soderlund, le vice-président d'EA Studios, tient un discours très différent. « Ce qui a changé, c'est qu'il y a désormais des preuves sur le marché qu'il s'agit de quelque chose que les gens veulent, probablement davantage qu'à l'époque où nous en avions parlé. Certains l'ont fait avant, mais je pense qu'il y a des indices de plus en plus nets indiquant que c'est une demande réelle des joueurs », consent le responsable. 

« Honnêtement, c'est une direction dans laquelle nous regardons activement. Je ne peux rien annoncer aujourd'hui, mais vous pouvez vous attendre à ce que l'on marche dans les pas d'Activision et d'autres entreprises qui ont fait cela avec succès », finit-il enfin par lâcher. Par contre, aucun indice n'est donné sur les titres qui profiteront d'un tel traitement. 

Mass Effect pourrait ouvrir le bal

L'une des hypothèses les plus évidentes tourne autour de la saga Mass Effect. La licence est populaire et avec l'arrivée prochaine d'un nouvel épisode sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, cela pourrait être l'occasion pour l'éditeur de proposer à ceux qui n'ont pas goûté à la série sur consoles d'ancienne génération de se remettre à niveau avant le lancement de Mass Effect : Andromeda.

Au sujet de ce dernier, l'éditeur a également tenu à répondre aux critiques concernant l'absence d'images de gameplay du jeu lors de l'E3 et de la Gamescom cette année. Patrick Soderlund affirme qu'EA souhaite pour l'instant se concentrer sur son calendrier de lancement pour l'automne avant de s'intéresser à Mass Effect, qui aura le droit à ce type d'exposition en temps et en heure. « Vous en verrez bien plus très bientôt », conclut le responsable. Il reste maintenant à voir si les actes suivront les paroles.


chargement
Chargement des commentaires...