IFTTT peut désormais être intégré directement aux applications

Une dizaine de services déjà prêts 20
En bref
image dediée
Applications
Guénaël Pépin

IFTTT permet dorénavant d'obtenir directement ses recettes via l'interface d'applications tierces. Les utilisateurs ne doivent ainsi plus systématiquement passer par l'outil d'automatisation pour créer des interactions entre objets et services.

L'usage d'IFTTT doit devenir bien plus pratique. Désormais, les applications peuvent directement intégrer l'outil dans leur interface, pour déclencher des actions dans les plus de 330 objets et services compatibles. Pour mémoire, IFTTT permet de créer des enchainements automatisés d'actions, par exemple d'envoyer un email à des contacts en l'enregistrant dans un autre service.

Jusqu'ici, un utilisateur qui souhaitait associer deux services devait passer par l'interface d'IFTTT lui-même, pour les sélectionner et configurer leurs interactions. À chaque chaine disponible sont associées des recettes configurables simplement via l'outil, en plus de celles que l'on peut configurer soi-même. Mais le besoin de devoir constamment passer par IFTTT semble avoir été une barrière.

Il est donc maintenant possible de découvrir et d'activer des « recettes » au sein de ces applications. Dix sociétés proposent dès aujourd'hui l'accès à IFTTT : Abode, Awair, BloomSky, Foobot, Garageio, LIFX, Qapital, Roger, Skybell et Stack Lighting. La plupart d'entre elles concernent donc la domotique, notamment des systèmes d'éclairage, des sonnettes connectées ou encore des stations de mesure de la qualité de l'air. Trois autres services travaillent actuellement leur intégration : Automatic, Emberlight et Ring Video Doorbell. Les développeurs intéressés doivent contacter IFTTT.

Dans l'absolu, il s'agit d'une étape importante pour le service, qui illustre l'intérêt d'une solution centralisée, même si la formule pose toujours son lot de questions face à une alternative plus ouverte. Il reste que l'entreprise ne chôme pas, alors que la concurrence pointe le bout de son nez, notamment du côté de Microsoft. Il y a une semaine, les deux annonçaient tout de même l'arrivée d'une chaine Skype qui, comme nous le notions, permet seulement pour le moment de recevoir des messages dans l'application de messagerie, et non d'en envoyer.


chargement
Chargement des commentaires...