Windows 10 : deux mises à jour majeures en 2017, mais plus rien cette année

Une balade en forêt 68
En bref
image dediée
Navigateurs
Vincent Hermann

L’année 2016 ne proposera plus de fonctionnalités majeures à Windows, mais deux mises à jour importantes sont prévues l’année prochaine. L’occasion de faire le point sur le fonctionnement des branches de développement.

Lorsque Windows 10 est sorti le 29 juillet 2015, il s’agissait de la build 10240, la première officielle de la branche « Threshold ». À partir de là, le tronc était planté et plusieurs branches ont été définies. La branche courante était celle de la version commerciale, améliorée mensuellement par des mises à jour cumulatives.

Des branches décalées selon les besoins

À cet axe principal s’ajoutent plusieurs autres branches. La Current Branch for Business (CBB) fonctionne ainsi de la même manière, mais avec un décalage de plusieurs mois pour laisser aux entreprises le temps de s’adapter. La Long Term Servicing Branch (LTSB) par contre est dans les grandes lignes une build 10240 dont certaines fonctions sont absentes, dont le Store. Elle ne reçoit que des mises à jour de sécurité, un fonctionnement que l’on retrouve dans divers produits disposant de telles versions, comme Firefox et Ubuntu.

Ce décalage s’est ensuite retrouvé en novembre dernier avec l’arrivée de la mise à jour 1511. Cette build 10586 est devenue la nouvelle branche courante. C’est pour cette raison que toutes les mises à jour cumulatives n’ont fait qu’ajouter un chiffre derrière ce numéro : elles signalaient des révisions. La CBB n’a reçu la version 1511 qu’au début du printemps, mais la LTSB n’a pas bougé : elle reste sur la version 10240 et continue de recevoir des correctifs de sécurité.

Redstone 2 et 3 sortiront l'année prochaine

Jusqu’à présent, tout ce petit monde émanait de la branche Threshold, « TH1 » correspondant à la version commerciale, et « TH2 » à la mise à jour 1511 de novembre. Depuis l’Anniversary Update cependant, Windows évolue sur Redstone, plus précisément RS1. Microsoft fonctionne en effet ainsi pour Windows 10 : une première build, complétée par une ou deux autres qui l’améliorent. Redstone ne fera pas exception, et des moutures RS2 et RS3 sont déjà prévues.

Cependant, l’Anniversary Update – en fait la version 1607 – sera la seule mise à jour majeure de Windows 10 cette année. Microsoft a confirmé que les deux suivantes n’arriveront que l’an prochain. On ne connait pas encore les fenêtres de tir estimées, pas plus que leur contenu, mais les rumeurs veulent que RS2 soit largement concentrée sur la partie mobile, aussi bien les tablettes que les smartphones, qui ne sont finalement pas si délaissés.

La première préversion Redstone 2 sortira en août

Les questions restent donc nombreuses, notamment l’explication d’une seule mise à jour cette année. Il faut rappeler toutefois, comme en témoignaient alors les premières préversions de la branche Redstone, qu’une bonne partie du travail sur cette branché a consisté à réviser les bases techniques. Il est probable que Microsoft se soit assuré de disposer d’abord d’un socle stable afin d’y greffer d’autres fonctionnalités, même si l’Anniversary Update n’en manquait pas. Plus tôt dans l’année, l’ancien responsable du programme Insider, Gabe Aul, avait indiqué par ailleurs que le travail sur le système avait pour but de le rendre plus facilement exploitable sur l’ensemble des appareils, pour gommer certains écarts.

Dans tous les cas, si deux mises à jour doivent être diffusées l’année prochaine, la première arrivera probablement à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Les testeurs inscrits au programme Insider ne devraient d’ailleurs pas tarder à voir les premiers signes de Redstone 2, Microsoft ayant déjà indiqué qu’il n’y aurait qu’une pause de quelques semaines entre l’arrivée de l’Anniversary Update (Redstone 1) et la reprise des préversions. Le rythme ayant été très élevé durant la conception de RS1 (25 builds), rappelons que l’on peut basculer sur le cycle Lent (les builds les plus stables), voire en Release Preview (mises à jour candidates à la distribution).


chargement
Chargement des commentaires...