États-Unis : 150 Go de données médicales seraient dans la nature

Allo sysadmin bobo 17
En bref
image dediée
Crédits : iStock/ThinkStock
Securité
Guénaël Pépin

Un pirate (ou un groupe) aurait mis en ligne 150 Go de données médicales d'un réseau de cliniques d'urologie américain, contenant des données précises sur le suivi de patients. Une tendance de plus en plus répandue outre-Atlantique.

Les données médicales semblent prisées des pirates. Un (groupe de) pirate(s), nommé Pravvy Sector, aurait ainsi mis en ligne 150 Go de données médicales d'un réseau de cliniques d'urologie de l'Ohio, rapportait hier Motherboard. Le contenu trouvé concernerait à la fois les cliniques elles-mêmes (avec des données sur ses ressources humaines) et les patients, avec des indications précises sur leur suivi médical, leur traitement ou encore leurs informations d'assurance.

Motherboard a contacté trois patients présents dans le fichier identifié, dont deux ont pu confirmer que les informations publiées étaient exactes pour eux. L'origine des données, qui semblent bien venir du réseau de cliniques lui-même, n'a pas pu être confirmée. Contactée par le site américain, l'organisation n'a pas encore répondu à ses demandes de commentaires.

Bien avant cette publication, Pravvy Sector aurait été en quête de reconnaissance, contactant directement certains médias avec les contenus de « fuites » précédentes. Mais le plus important est la tendance que deviennent les incidents liés aux données médicales. Comme le relève The Verge, 49 intrusions affectant plus de 500 personnes ont été signalées dans le secteur médical, depuis le début de l'année.

En juin, une autre fuite présumée concernait 655 000 enregistements médicaux, via plusieurs organismes. Si l'ensemble des données n'a pas pu être authentifié, un échantillon l'avait été à l'époque par Motherboard. Contrairement à la publication de Pravvy Sector, les informations étaient cette fois vendues sur un site spécialisé.


chargement
Chargement des commentaires...