Instagram se dote de Stories et clone la fonction phare de Snapchat

Une copie parfaitement assumée 3
En bref
image dediée
Applications
Vincent Hermann

Instagram débarque tout à coup sur les terres de Snapchat et des contenus éphémères en copiant sa fonctionnalité principale : les Stories. Un clonage complet, autant pour le fonctionnement que pour les possibilités. Mais appliquées à Instagram, les Stories gagnent une nouvelle ampleur.

Les Stories sont probablement la raison première d’utiliser Snapchat. Il s’agit de photos et vidéos, prises sur le vif ou non, que l’on assemble pour composer une histoire. Chaque cliché ou séquence peut être accompagnée de stickers, d’emojis, de texte, etc. L’ensemble se veut ludique et permet de publier des contenus qui restent accessibles pendant 24 heures. Les Stories sont accessibles à l’ensemble des contacts.

Snapchat Stories, Instagram Stories, même combat

Ce fonctionnement vient d’être repris par Instagram. Le principe central est strictement le même, de même que bon nombre d’outils mis à disposition. Jusqu’au nom a été reprise : Instagram Stories. Pas question d’essayer de masquer le clonage, Facebook – qui détient Instagram – assume pleinement sa nouvelle fonctionnalité.

Le maniement ne réserve donc pas de surprises particulières, mais certains points d’interface sont à mentionner. En particulier, le fait que l’orientation principale d’Instagram ne change pas et reste braquée sur les galeries de photos qui ont fait son succès. Les Stories complètent en quelque sorte le service, en s’affichant tout en haut de l’accueil, sous la forme de bulles affichant les photos des contacts.

instagram storiesinstagram storiesinstagram stories

Un fonctionnement repris à l'identique

Dès que l’on clique sur une de ces bulles, l’enchainement de photos et vidéos commence. Les mouvements de Snapchat sont repris : on appuie une fois pour passer au contenu suivant, un glissement vers le bas met fin aux Stories, un autre vers le haut permet d’envoyer un message à l’auteur du contenu et des glissements vers la gauche ou la droite permettent d’aller à Story suivante ou précédente. La création des Stories passent cependant par une fonction dédiée, située en haut à gauche de l’accueil.

Il s’agit d’un premier jet pour Instagram, et il n’est pas aussi complet que Snapchat. Il manque notamment l’autre grande fonctionnalité de ce dernier : les filtres. Pas question de vomir des arcs-en-ciel, de se transformer en panda ou d’échanger de visage avec le voisin. Gageons qu’ils débarqueront plus tard. Notez par contre qu'Instagram laisse la possibilité de ne recevoir des messages que des contacts existants, et non par tout le monde. Un réglage qui ne fonctionne bien sûr que pour les comptes publics.

instagram storiesinstagram storiesinstagram stories

Une manière de réduire l'écart

Snapchat a beau avoir dépassé les 100 millions d’utilisateurs actifs, Instagram est toujours au-delà des 300 millions. Son dernier mouvement vise à construire un pont vers un public plus jeune, pour lequel Snapchat est devenu un outil pratique du quotidien, avec une dimension « fun » dont Instagram ne peut pas se prévaloir. Le service garde un aspect plus sérieux, ne serait-ce que parce que les galeries de photos sont faites pour rester.

Les Stories d’Instagram sont disponibles dans de nouvelles moutures pour Android et iOS. L’éditeur indique par contre sur son blog que le déploiement de la fonctionnalité peut prendre jusqu’à plusieurs semaines.


chargement
Chargement des commentaires...